Important notices

Informations actualisées le [TIMESTAMP]. Les informations sont mises à jour dès leur réception.

 

Mises à jour relatives au coronavirus (COVID-19)


  •  
    1. Sur united.com, sélectionnez « Mes voyages » et saisissez vos informations.
    2. Sélectionnez « Modifier le vol » puis « Modifier » afin d’effectuer les changements suivants :
      1. Date de voyage ou destination
      2. Ajouter un vol
      3. Supprimer un vol
    3. Sélectionnez « Continuer » et choisissez un nouveau vol.
    4. Poursuivez la réservation pour confirmer votre nouveau vol.

    Remarque : Les frais de modification apparaîtront comme étant annulés mais une différence tarifaire peut s’appliquer.

    Obtenir des instructions plus détaillées pour modifier ou annuler les vols

    Nous site Web rencontre actuellement une forte affluence. Si vous rencontrez une erreur en essayant de modifier ou d’annuler votre vol, veuillez réessayer ultérieurement.

    1. Sur united.com, sélectionnez « Mes voyages » et saisissez vos informations.
    2. Sélectionnez « Annuler le vol ».
    3. Confirmez votre annulation de vol.
    4. Si vous avez un crédit pour un vol à venir, sélectionnez « Utiliser un crédit pour un vol à venir » en revenant sur votre réservation pour réserver de nouveaux vols et utiliser votre crédit.

    Obtenir des instructions plus détaillées pour modifier ou annuler les vols

    Nous site Web rencontre actuellement une forte affluence. Si vous rencontrez une erreur en essayant de modifier ou d’annuler votre vol, veuillez réessayer ultérieurement.

Des masques de protection sont requis pour tous les voyageurs

Pour la sécurité de tous, tous les voyageurs sont tenus de porter un masque sans orifice ni ouverture qui recouvre entièrement leur nez et leur bouche. Les voyageurs doivent porter un masque pendant toute la durée du vol ainsi qu’à l’aéroport, notamment aux comptoirs et bornes du service clientèle United, dans les espaces United ClubSM, à nos portes d’embarquement et dans les zones de retrait des bagages. Les visières de protection portées seules ne sont pas considérées comme une protection pour le visage suffisante. Les voyageurs qui ne portent pas leur masque à l’aéroport ou à bord de l’appareil peuvent se voir refuser l’embarquement et pourraient également se voir refuser l’accès aux vols United par la suite. Les enfants de moins de 2 ans sont dispensés de cette obligation.

Exemptions des frais de modification de voyage et mises à jour

Étant donné que les restrictions et mandats gouvernementaux sont fréquemment mis à jour, ces informations sont susceptibles d’être modifiées à tout moment sans préavis.

Si vous effectuez un voyage international, vous pouvez consulter les informations les plus récentes spécifiques à chaque pays sur le site Web du département d’État des États-Unis. Si vous voyagez à destination des États-Unis, veuillez également consulter les exigences relatives à l’entrée sur le territoire ci-dessous et vous rendre sur le site Web dédié à la santé territoriale et publique du CDC pour connaître les restrictions en vigueur dans chaque État américain.

Si vous voyagez au sein des États-Unis, veuillez consulter le site Web dédié à la santé territoriale et publique du CDC pour connaître les restrictions en vigueur dans chaque État américain.

Aucune annulation de vol n'est actuellement en vigueur.​​

 

Midwest Winter Weather

Aéroports

  • Cedar Rapids, IA (CID)
  • Chicago-O’Hare, IL (ORD)
  • Cleveland, OH (CLE)
  • Des Moines, IA (DSM)
  • Hays, KS (HYS)
  • Kansas City, MO (MCI)
  • Lincoln, NE (LNK)
  • Madison, WI (MSN)
  • Milwaukee, WI (MKE)
  • Moline, IL (MLI)
  • North Platte, NE (LBF)
  • Omaha, NE (OMA)
  • Peoria, IL (PIA)
  • Salina, KS (SLN)​

Dates initiales de voyage 

January 25, 2021 - January 26, 2021

Informations supplémentaires

Modifications de vol :

Les frais de modification et les différences tarifaires seront annulés pour les nouveaux vols United partant au plus tard le January 29, 2021 à condition que le voyage soit reprogrammé dans la même cabine (toutes classes tarifaires confondues) et entre les mêmes villes que celles figurant sur le billet initial. Consultez votre réservation et sélectionnez Modifier le vol pour rechercher d’autres vols.

Le billet initial doit avoir été acheté avant le :

January 22, 2021

Informations destinées aux agents de voyages :

Les agents de voyage peuvent procéder volontairement à des modifications en saisissant le code d’exonération 7JCPK dans le champ OSI (pour les agences effectuant des déclarations conformément à l’ARC et au BSP), par exemple, OSI UA 7XXXX.

Remboursements:

Les agents de voyage peuvent procéder à des remboursements de billets dans les conditions suivantes :

  • Le vol initial est annulé
  • Le vol initial est retardé et doit arriver à sa destination finale plus de 2 heures après l'heure d'arrivée initiale

International Travel to the US

Aéroports

  • All international travel to/connecting through the US

Dates initiales de voyage 

January 13, 2021 - February 15, 2021

Informations supplémentaires

Modifications de vol :

Les frais de modification et les différences tarifaires seront annulés pour les nouveaux vols United partant au plus tard le January 25, 2021 à condition que le voyage soit reprogrammé dans la même cabine (toutes classes tarifaires confondues) et entre les mêmes villes que celles figurant sur le billet initial. Consultez votre réservation et sélectionnez Modifier le vol pour rechercher d’autres vols.

Le billet initial doit avoir été acheté avant le :

January 12, 2021

Informations destinées aux agents de voyages :

Les agents de voyage peuvent procéder volontairement à des modifications en saisissant le code d’exonération 7JCPB dans le champ OSI (pour les agences effectuant des déclarations conformément à l’ARC et au BSP), par exemple, OSI UA 7XXXX.

Remboursements:

Les agents de voyage peuvent procéder à des remboursements de billets dans les conditions suivantes :

  • Le vol initial est annulé
  • Le vol initial est retardé et doit arriver à sa destination finale plus de 2 heures après l'heure d'arrivée initiale

Global

 

Asie

 

Australie et Pacifique

 

Caraïbes

 

Europe

 

Mexique et Amérique centrale

 

Moyen-Orient

 

Amérique du Nord

 

Amérique du Sud

 
Exemption des frais de modification de voyage :

Exigences relatives aux tests de dépistage et exemption des frais de modification pour les voyages à destination des États-Unis

À compter du 26 janvier, les CDC exigeront que tous les passagers en provenance de destinations internationales qui voyagent à destination des États-Unis, ou qui y transitent, y compris les citoyens américains, fournissent un justificatif de test de dépistage du COVID-19 négatif ou des documents attestant de leur guérison.

Exigences à respecter pour le test de dépistage du COVID-19 :

  • Être un test viral (moléculaire ou antigène) avec un résultat « négatif » ou « COVID-19 non détecté »
  • Le test doit être réalisé dans les 3 jours calendaires précédant le départ
  • Un justificatif écrit attestant d’un résultat négatif obtenu à partir du test de dépistage du voyageur réalisé par un laboratoire doit être délivré

Les documents attestant de la guérison du passager doivent comprendre :

  • La preuve d’un résultat de test positif délivré au plus tard 90 jours avant le départ
  • Une lettre d’un professionnel de santé agréé ou d’un agent de la santé publique autorisant le passager à voyager

Les voyageurs devront présenter un justificatif écrit attestant d’un résultat négatif obtenu à partir d’un test de dépistage réalisé par un laboratoire ou les documents attestant de leur guérison avant l’embarquement. Cette condition ne s’applique pas aux enfants de moins de 2 ans ou à ceux qui voyagent exclusivement à l’intérieur des États-Unis, y compris les 50 États américains, les îles Samoa américaines, Guam, les îles Mariannes du Nord, Porto Rico et les Îles Vierges américaines. Certains États ou territoires peuvent imposer des restrictions individuelles à l’entrée en plus de la réglementation fédérale pour les voyages internationaux à destination des États-Unis. Avant votre voyage, nous vous recommandons de consulter le site Web du CDC et toute restriction de voyage pertinente ci-dessous pour en savoir plus.

United annulera la différence de tarif pour les clients effectuant une nouvelle réservation pour des billets internationaux qui ont été achetés le 12 janvier 2021 au plus tard, pour un voyage à destination des États-Unis prévu jusqu’au 15 février 2021. Pour en savoir plus, veuillez consulter les modalités de notre exemption de frais de modification de voyage.

Mis à jour le 22 janvier 2021

Exigences relatives aux tests et restrictions de voyage au départ du Royaume-Uni

À compter du 28 décembre, tous les passagers voyageant du Royaume-Uni à destination des États-Unis, ou en transit via les États-Unis, sont tenus de présenter une preuve d’un résultat de test PCR ou LAMP de dépistage du COVID-19 négatif délivré dans les 72 heures précédant le départ. Les voyageurs en provenance de l’extérieur du Royaume-Uni et en correspondance au Royaume-Uni sont dispensés de cette obligation. Consultez la liste de centres de test approuvés ou prévoyez d’effectuer un test à Londres Heathrow afin de vous préparer pour votre voyage aux États-Unis.

Certains pays peuvent restreindre les voyages ou mettre à jour les exigences d’entrée sur leur territoire pour les voyageurs en provenance du Royaume-Uni et d‘autres pays ou qui y transitent en raison des nouvelles variations du virus responsable du COVID-19. Avant votre voyage, consultez le site Web officiel de votre destination ainsi que notre outil dédié aux exigences de voyage et vérifiez les restrictions d’entrée pour votre destination qui sont mentionnées ci-dessous. Consulter les détails de notre exonération des frais de modification de voyage pour le Royaume-Uni

Mise à jour : 24 décembre 2020

Obtenir le statut Premier® est encore plus facile à présent

Nous espérons une éclaircie au cours de l’année à venir et nous parions que vous aussi. Nous souhaiterions vous aider à conserver ou atteindre le statut Premier jusqu’en 2022 en vous permettant d’obtenir le statut plus facilement grâce à des conditions d’accession moins exigeantes, une offre de bonus de PQP et d’autres modifications avantageuses. En savoir plus

Le changement est là. Les frais de modification disparaissent.

Nous supprimons définitivement les frais de modification pour la plupart des billets Economy et Premium pour les voyages au sein des États-Unis, ou entre les États-Unis et le Mexique ou les Caraïbes. Il n’y aura pas non plus de frais de modification pour les autres voyages internationaux au départ des États-Unis. En savoir plus

Pour tous les autres voyages, les frais de modification sont annulés jusqu’au 31 mars 2021. Voir les conditions générales

Nous prolongeons la durée de validité des certificats électroniques

Pour vous donner plus de flexibilité lorsque vous voyagez, les certificats électroniques sont maintenant valides pour une durée de 24 mois à compter de la date à laquelle ils ont été émis. Cela comprend tous les certificats électroniques actuellement valides et les nouveaux certificats émis à partir du 1er avril 2020.

Ce changement de politique sera reflété automatiquement, mais peut ne pas apparaître partout immédiatement. Nous vous remercions pour votre patience durant ce processus.

Exonération des frais de recrédit des vols de récompense

Nous annulons les frais de recrédit pour les vols de récompense partant au plus tard le 31 mars 2021, qui sont annulés au moins 30 jours avant la date de départ. Vous pouvez également modifier votre vol de récompense sans frais. En savoir plus sur la modification ou l’annulation de votre vol récompense.

Voyager sur une compagnie partenaire

Si votre voyage comprend un trajet avec une autre compagnie aérienne, nous vous conseillons de consulter leurs recommandations de voyage pour voyager en toute sérénité.

Pour obtenir plus d’informations sur la procédure à suivre si votre voyage est concerné par une exemption, consultez la page sur les Retards de vols et annulations.

Chine : Restrictions de voyage

Le gouvernement chinois a émis des restrictions d’entrée s’appliquant aux passagers qui se rendent en Chine continentale. Les citoyens chinois et les passagers dont les passeports ne sont pas soumis à cette réglementation seront autorisés à entrer sur le territoire. Les ressortissants étrangers titulaires d’un titre de séjour chinois voyageant à des fins professionnelles, pour raisons personnelles et/ou dans le cadre de réunions sont autorisés à entrer en Chine avec le visa approprié. Veuillez contacter l’ambassade chinoise ou le consulat chinois pour vérifier la validité du motif de votre voyage. Tous les passagers arrivant en Chine continentale devront effectuer un test de dépistage du COVID-19, se soumettre à un examen médical et respecter une quarantaine obligatoire de 14 jours à leurs frais au premier point d’entrée.

Voyager à bord d’un vol sans escale avec United au départ des États-Unis à destination de la Chine continentale

Les passagers à destination de la Chine via un vol sans escale/direct doivent effectuer un test de dépistage des anticorps IgM et un test à base d’acides nucléiques auprès d’un prestataire de tests à proximité de leur ville de départ dans les 48 heures précédant l’embarquement. Les deux tests doivent être négatifs. La page de résultat du test doit indiquer le nom du passager, sa date de naissance, le type de test effectué, le résultat du test, sa date d’enregistrement, et le nom et les coordonnées de l’établissement ayant pratiqué le test. Les enfants de 2 ans ou moins sont exemptés de l’obligation de test au départ des États-Unis. Les voyageurs en provenance de San Francisco peuvent obtenir plus d’informations sur les exigences relatives aux tests ici.

Les citoyens chinois doivent télécharger leur résultat de test négatif sur l’application de santé WeChat. L’application WeChat générera un code QR avec l’inscription « HS » qui permettra au passager d’embarquer à bord de son vol à destination de la Chine continentale. United vous encourage également à vous munir d’une copie papier ou électronique de vos résultats de test.

Les ressortissants étrangers qui ont un visa d’entrée valide pour la Chine continentale sont tenus d’effectuer un test de dépistage des anticorps IgM et un test à base d’acides nucléiques auprès d’un prestataire de tests aux États-Unis dans les 48 heures précédant l’embarquement. Les ressortissants étrangers doivent soumettre les résultats de leur test au gouvernement chinois à des fins de vérification sur https://hrhk.cs.mfa.gov.cn/H5/. Une fois leur demande approuvée, les ressortissants étrangers recevront un code QR vert portant l’inscription « HDC » qui devra être présenté aux agents de United en version imprimée ou électronique.

Voyager à destination de la Chine continentale sur un vol avec une correspondance aux États-Unis ou dans un autre pays

Les passagers voyageant à destination de la Chine continentale au départ des États-Unis via une correspondance dans un autre pays, tel que le Japon, ou les passagers en provenance d’un autre pays que les États-Unis et effectuant une correspondance aux États-Unis à destination de la Chine continentale, doivent effectuer un test de dépistage des anticorps IgM et un test à base d’acides nucléiques auprès d’un prestataire de tests à proximité de leur ville de départ dans les 48 heures précédant l’embarquement et effectuer les deux tests une seconde fois dans leur dernier pays de transit dans les 48 heures précédant l’embarquement pour le vol à destination de la Chine. La page de résultat du test doit indiquer le nom du passager, sa date de naissance, le type de test effectué, le résultat du test, sa date d’enregistrement, et le nom et les coordonnées de l’établissement ayant pratiqué le test. Les enfants de 2 ans ou moins sont exemptés de l’obligation de test au départ des États-Unis.

Les exigences s’appliquant aux citoyens chinois et aux ressortissants étrangers de soumettre les résultats de leurs tests au gouvernement chinois pour vérification, exposées ci-dessus, sont également valables pour les passagers voyageant à bord de vols de correspondance.

Les tests n’étant pas disponibles au sein des zones de transit des principaux aéroports dans les pays de correspondance, veuillez prendre vos précautions lorsque vous choisissez de voyager à destination de la Chine via des vols de correspondance, surtout si vous réservez une combinaison de compagnies aériennes. Les passagers sont invités à consulter l’ambassade chinoise ou le consulat chinois du pays de transit à propos des nouvelles politiques concernant le test de dépistage des anticorps IgM, le test à base d’acides nucléiques et les exigences relatives à l’entrée sur le territoire, et à demander un visa si nécessaire, pour éviter d’être retenus dans le pays de transit. En raison des difficultés probables à se conformer à l’exigence révisée du gouvernement chinois concernant les tests pour les passagers voyageant à destination de la Chine via une correspondance dans un autre pays, United peut annuler les itinéraires pour ces passagers et leur proposer d’autres options d’acheminement.

Pour en savoir plus sur les exigences exposées ci-dessus, veuillez consulter le site Web de l’ambassade de Chine ou le site Web de l’Administration de l’aviation civile de Chine.

Mise à jour : 24 décembre 2020

Hong Kong : Restrictions de voyage

Les voyageurs ne sont pas autorisés à entrer à Hong Kong ou à y transiter à l’exception des personnes mentionnées ci-dessous, si celles-ci n’ont pas séjourné au Brésil, en Irlande, en Afrique du Sud ou au Royaume-Uni pendant plus de deux heures au cours des 21 derniers jours :

  • Les passagers ayant un passeport délivré par Hong Kong
  • Les passagers ayant un passeport britannique avec la nationalité « British National (Overseas) » qui résident à Hong Kong
  • Les résidents de Hong Kong ayant une carte d’identité permanente, un visa étudiant ou de travail valide, ou un visa de longue durée, qui entrent sur le territoire pendant la durée de validité d’un séjour autorisé.
  • Les passagers titulaires d’un titre de séjour, d’un visa étudiant ou d’un certificat de droit de séjour délivré par Hong Kong
  • Les passagers qui se sont uniquement rendus en Chine, à Taipei ou à Macao au cours des 14 derniers jours
  • Les passagers en provenance de Chine continentale, de Taipei ou de Macao qui ne se sont pas rendus dans un autre pays ou une autre région au cours des 14 derniers jours
  • Les passagers munis d’un passeport diplomatique, officiel ou de service voyageant dans le cadre de leurs fonctions
  • Les conjoints et enfants mineurs des résidents hongkongais

Tous les voyageurs qui peuvent entrer à Hong Kong devront respecter une quarantaine de 14 jours et présenter un formulaire de déclaration médicale dûment rempli au ministère de la Santé à leur arrivée. Les passagers peuvent uniquement voyager sur les vols opérés par le même groupe de compagnies aériennes et ne peuvent se rendre en Chine continentale via Hong Kong.

Les voyageurs en provenance d’un territoire autre que la Chine continentale, le Taipei chinois et la RAS de Macao (Chine) doivent avoir une réservation d’hôtel pour une durée minimale de 21 nuits. Cette confirmation doit être en chinois ou en anglais. L’hôtel doit figurer dans la liste consultable sur https://www.coronavirus.gov.hk/pdf/designated-hotel-list_en.pdf

Le gouvernement de Hong Kong exige que les voyageurs en provenance des États-Unis (ou qui se sont rendus dans un pays considéré comme à haut risque par le gouvernement de Hong Kong) obtiennent les documents suivants avant leur voyage. United est tenue de confirmer que chaque voyageur est en possession des documents suivants avant de l’autoriser à embarquer à bord du vol :

  • Un certificat médical mentionnant un résultat de test d’acide nucléique de dépistage du coronavirus (COVID-19) négatif. Ce certificat, rédigé en chinois ou en anglais, doit indiquer qu’un test d’acide nucléique a été réalisé dans les 72 heures précédant l’heure de départ prévue du dernier vol direct vers Hong Kong et mentionner exactement le même nom que celui présent sur le document d’identité du passager.
  • Si le certificat ne répond pas à l’ensemble des critères mentionnés dans la puce numéro 1, une confirmation écrite rédigée en chinois ou en anglais par le laboratoire ou l’établissement de santé et comprenant le nom du passager doit être présentée en complément du certificat. Un courrier en chinois ou en anglais doit également être rédigé par l’autorité compétente pour attester que le laboratoire ayant procédé au test est reconnu et approuvé par le gouvernement ou que le fournisseur de test est certifié ISO 15189.
  • Un justificatif de réservation d’hôtel pour une quarantaine de 21 jours ou plus à partir de la date d’arrivée, y compris pour les résidents rentrant chez eux. Ce justificatif doit être en chinois ou en anglais. L’hôtel doit figurer dans la liste consultable sur https://www.coronavirus.gov.hk/pdf/designated-hotel-list_en.pdf

Mis à jour le 22 janvier 2021

Inde : Restrictions de voyage

Les voyageurs ne sont pas autorisés à entrer en Inde, à l’exception des personnes mentionnées ci-dessous :

  • Les citoyens indiens et leur conjoint (doivent fournir un justificatif de mariage ainsi que la copie du passeport du citoyen indien)
  • Les résidents indiens
  • Les citoyens du Népal et du Bhoutan
  • Les passagers titulaires d’une carte ou d’un livret de citoyen indien d’outre-mer (OCI) et leur conjoint (doivent fournir un justificatif de mariage ainsi que la copie de la carte OCI)
  • Les étudiants et les personnes mineures si l’un des parents est un citoyen indien ou titulaire d’une carte OCI
  • Les parents isolés d’un mineur qui est un citoyen indien ou titulaire d’une carte OCI
  • Les passagers en provenance d’un pays voisin retournant dans leur pays de résidence en passant par l’Inde
  • Les passagers munis d’un visa diplomatique, officiel, réservé à l’ONU/aux organisations internationales ou munis d’un « Project visa »
  • Les passagers munis de la carte réservée aux Personnes d’origine indienne
  • Les passagers munis d’un visa (à l’exception des visas médicaux délivrés le ou avant le 21 octobre 2020 et les visas touristiques) délivrés par l’Inde
  • Les passagers revenant d’Afghanistan, du Bangladesh, du Bhoutan, des Maldives ou du Népal vers leur pays de résidence via l’Inde

Les voyageurs doivent confirmer qu’ils remplissent les conditions d’entrée sur le territoire en se rendant sur le site Web de l’ambassade indienne.

Les clients voyageant à bord d’un vol United sans escale en provenance des États-Unis à destination de l’Inde doivent remplir deux demandes de renseignements en ligne.

  • En premier lieu, le gouvernement indien exige que vous fournissiez vos coordonnées lors de l’enregistrement avant votre vol. Vous ne pourrez pas procéder à l’enregistrement sans avoir fourni ces informations.
  • Deuxièmement, les voyageurs sont tenus de remplir une déclaration médicale en ligne ainsi qu’un formulaire d’acceptation de mise en quarantaine au moins trois jours avant leur départ. Après cela, les passagers recevront un numéro de référence unique ainsi qu’une copie du formulaire transmis. Les passagers devront présenter une copie de leur formulaire à leur arrivée en Inde. Pour effectuer cette opération, les passagers doivent se rendre sur https://www.newdelhiairport.in/covid19 et cliquer sur la liste déroulante « Air Suvidha » dans le coin supérieur droit de la page Web.

La quarantaine est aux frais du voyageur. Vous trouverez des informations complémentaires concernant la durée de la quarantaine et les dérogations applicables sur https://www.newdelhiairport.in/covid19. Les voyageurs qui soumettent un justificatif attestant d’un test RT-PCR de dépistage du COVID-19 négatif dans les 72 heures précédant le départ peuvent être dispensés de l’obligation de quarantaine institutionnelle mais devront tout de même respecter une quarantaine au sein de leur domicile ou de leur lieu de séjour. Le rapport du test de dépistage doit être soit téléchargé sur le portail en ligne dédié à la santé pour qu’il soit pris en compte soit présenté à l’arrivée dans l’aéroport d’entrée en Inde. Chaque voyageur doit également soumettre une déclaration attestant que le rapport est authentique. Les voyageurs internationaux entrant sur le territoire qui n’ont pas de test RT-PCR de dépistage du COVID-19 négatif et qui souhaitent demander une dispense de quarantaine peuvent effectuer un test de dépistage à l’aéroport en Inde, si un centre de dépistage est disponible.

Les voyageurs à destination et au départ de Delhi peuvent planifier un test de dépistage du COVID-19 à l’aéroport de Delhi (DEL).

Les voyageurs qui souhaitent rejoindre un autre lieu en Inde à l’arrivée d’un vol international peuvent être tenus de respecter une quarantaine et/ou de présenter un justificatif de test de dépistage du COVID-19 négatif avant de pouvoir prendre un vol de correspondance.

Les voyageurs en provenance du Royaume-Uni doivent remplir un formulaire de déclaration sur l’honneur au moins 72 heures avant le départ et disposer d’un certificat médical attestant d’un résultat négatif obtenu à partir d’un test RT-PCR de dépistage du COVID-19 réalisé dans les 72 heures précédant le départ depuis le premier point d’embarcation. Les voyageurs doivent télécharger le résultat de leur test sur www.newdelhiairport.in et sont susceptibles d’être soumis à un test RT-PCR de dépistage du COVID-19 à l’arrivée ainsi qu’à une quarantaine de 14 jours.

Mis à jour le 14 janvier 2021

Japon : Restrictions de voyage

Les voyageurs qui se sont rendus dans les pays mentionnés dans la première section de cette page au cours des 14 derniers jours ne sont pas autorisés à entrer sur le territoire, à l’exception de certains cas particuliers.

Le Japon a également suspendu ou invalidé divers visas. Assurez-vous de vérifier la validité de votre visa.

Les voyageurs à destination du Japon devront se soumettre à un test de dépistage du COVID-19 à leur arrivée.

Le Japon a rouvert ses frontières à certains ressortissants étrangers ayant le statut de résident. Consultez le site Web du ministère des Affaires étrangères du Japon pour en savoir plus sur les nouvelles conditions relatives à l’entrée sur le territoire. Afin de pouvoir s’enregistrer et embarquer à bord de leurs vols, les ressortissants étrangers qui satisfont les conditions d’entrée au Japon sont tenus de présenter un certificat médical imprimé en anglais avec un test de dépistage du COVID-19 négatif réalisé moins de 72 heures avant le départ. Il est également recommandé aux citoyens japonais d’obtenir un résultat de test avant le départ mais s’ils n’en ont pas la possibilité, ils pourront tout de même voyager et seront soumis à une quarantaine de 3 jours à l’arrivée. Au terme de cette période de quarantaine, un test de dépistage sera exigé et les voyageurs devront s’isoler chez eux ou au sein de leur lieu de séjour pendant 14 jours.

  • Les autorités japonaises recommandent aux voyageurs de demander à leur laboratoire d’analyse de se conformer à un formulaire spécifique pour la vérification du test, qui peut être téléchargé ici. Par ailleurs, le document du test doit faire apparaître le nom du voyageur, le numéro de passeport, la nationalité, la date de naissance et le sexe. Ce document doit confirmer que le test réalisé est autorisé par le Japon et doit comprendre le résultat du test ainsi que la date de réalisation du test et la date de réception des résultats. En dernier lieu, le document doit inclure le nom et l’adresse du laboratoire d’analyse ainsi que le nom et la signature, le cachet ou le sceau du médecin.
  • Les autorités japonaises exigent que tous les voyageurs accèdent au « Questionnaire Web » pour répondre aux questions relatives à la procédure de quarantaine avant leur arrivée au Japon et recommandent que le site Web soit téléchargé sur les appareils personnels des voyageurs avant le départ. Les voyageurs doivent présenter un code QR à leur arrivée.
  • Les voyageurs sont susceptibles d’être soumis à un test PCR de dépistage du COVID-19 à l’arrivée ainsi qu’à une quarantaine de 14 jours. En savoir plus
  • Le personnel militaire américain relevant d’un Accord de statut des forces et les personnes à leur charge, ainsi que les civils et les prestataires travaillant pour les installations militaires américaines au Japon et les personnes à leur charge sont dispensés des exigences relatives au test de dépistage du COVID-19 dans la ville de départ.

Pour obtenir de plus amples informations, consultez la page des recommandations relatives au coronavirus (COVID-19).

Mis à jour le 22 janvier 2021

Singapour : Restrictions de voyage

Seuls les résidents de Singapour de retour dans le pays et les voyageurs avec un laissez-passer pour un séjour de longue durée sont autorisés à entrer dans le pays. Les visiteurs qui souhaitent faire un court séjour ne sont pas autorisés à entrer à Singapour ou à y transiter. Tous les voyageurs arrivant dans le pays sont tenus de remplir un formulaire de déclaration médicale avant l’embarquement et devront respecter une quarantaine de 14 jours à leur arrivée.

Certains voyageurs qui ont actuellement la permission d’entrer sur le territoire se verront refuser l’entrée s’ils se sont rendus en Afrique du Sud ou au Royaume-Uni au cours des 14 jours précédant le départ de leur vol à destination de Singapour.

À compter de la mi-janvier 2021, les voyageurs d’affaires en provenance de tous les pays qui arrivent à Singapour pour un court séjour (de 14 jours ou moins) n’auront plus besoin de respecter une quarantaine conformément aux nouveaux accords de voie de déplacement. Les voyageurs d’affaires qui effectuent un court séjour et qui choisissent d’utiliser la voie de déplacement seront transportés de l’aéroport vers des établissements dédiés où ils séjourneront et travailleront.

Les correspondances vers une autre destination à partir de Singapour ne sont pas disponibles actuellement : tous les passagers doivent donc avoir pour destination finale Singapour.

Les passagers doivent disposer d’un certificat médical en anglais avec un résultat de test PCR de dépistage du coronavirus (COVID-19) négatif effectué au maximum 72 heures avant le départ à partir de leur premier point d’embarcation. Cela ne s’applique pas aux personnes suivantes :

  • Les citoyens et résidents permanents de Singapour
  • Les passagers qui ont 6 ans ou moins
  • Les passagers disposant d’un Business Pass pré-approuvé
  • Les passagers qui ne se sont rendus que dans des pays/régions à faible risque au cours des 14 derniers jours avant d’entrer à Singapour
  • Les passagers qui ne se sont rendus que dans des pays/régions à faible risque et qui ont transité par des pays/régions qui ne sont pas à faible risque
  • Les passagers munis d’une lettre d’approbation Air Travel Pass délivrée par Singapour

Visitez https://www.moh.gov.sg/covid-19/faqs pour voir quels pays et régions sont considérés comme à faible risque.

Mise à jour : 8 janvier 2021

Corée du Sud : Restrictions de voyage

Tous les voyageurs qui ne sont pas des citoyens de Corée sont tenus de présenter un justificatif écrit attestant d’un résultat négatif obtenu à partir d’un test RT-PCR de dépistage du COVID-19 effectué dans les 72 heures précédant le départ du premier point d’embarcation. Le nom indiqué sur le certificat doit être identique à celui figurant sur le passeport, et le certificat doit être rédigé en anglais ou en coréen, ou être accompagné d’une traduction certifiée en anglais ou en coréen. Cela ne s’applique pas aux citoyens de Corée et aux passagers de moins de 6 ans.

Tous les voyageurs devront se soumettre à un test de dépistage du COVID-19 à leur arrivée. Par ailleurs, les personnes qui ne disposent pas d’une résidence permanente en Corée devront respecter une quarantaine de 14 jours au sein d’un établissement du gouvernement à leurs frais et remplir le document Agreement to Facility Quarantine (Consentement de mise en quarantaine dans un établissement dédié). Les citoyens et résidents de Corée sont tenus d’installer l’application mobile de protection de la sécurité dans le cadre d’une auto-quarantaine (iOS, Android). Les clients ayant l’intention de faire un court séjour en Corée sont tenus d’installer l’application mobile d’auto-diagnostic.

Certains visas pour les séjours de courte durée et exemptions de visa sont temporairement suspendus. Pour consulter l’intégralité des exigences relatives à l’entrée sur le territoire, veuillez vous rendre sur notre page dédiée aux Exigences de voyage. Vous pouvez également consulter les informations les plus récentes sur le site Web de l’ambassade et du consulat des États-Unis en République de Corée.

Le terminal urbain de Gangnam est temporairement fermé pour les enregistrements jusqu’à nouvel ordre. Les voyageurs doivent se rendre à l’aéroport pour la prise en charge de leurs bagages.

Mise à jour : 12 janvier 2021

Taïwan : Restrictions de voyage

Seuls les citoyens de Taïwan ainsi que d’autres voyageurs faisant l’objet d’une dérogation seront autorisés à entrer sur le territoire. Les ressortissants étrangers qui souhaitent se rendre à Taïwan pour des motifs autres que le tourisme peuvent demander un permis d’entrée spécial. Les citoyens américains peuvent contacter le Bureau de représentation économique et culturel de Taipei (Taipei Economic and Cultural Representative Offices, TECRO) aux États-Unis. Pour obtenir de plus amples informations concernant les restrictions et exigences relatives à l’entrée sur le territoire, rendez-vous sur https://www.roc-taiwan.org/us_en/index.html et https://www.cdc.gov.tw/En/Bulletin/Detail/6qJb0IbzLMT9EllcqPZTqw?typeid=158

Tous les passagers doivent remplir un formulaire de quarantaine électronique 48 heures avant l’arrivée. À compter du 15 janvier, tous les passagers doivent disposer d’une réservation confirmée au sein d’un hôtel ou d’un établissement dédié à la quarantaine ou présenter une déclaration sous serment dûment remplie, obtenue avant le départ sur https://hdhq.mohw.gov.tw/ ou à l’arrivée, s’ils effectuent la quarantaine à leur domicile. En outre, les autorités de Taïwan exigent que tous les passagers qui voyagent à destination de Taïwan présentent un certificat médical attestant d’un test RT-PCR de dépistage du COVID-19 négatif délivré dans les trois jours ouvrés précédant l’embarquement de leur vol à destination de Taïwan.

Les citoyens taïwanais et les voyageurs munis d’une pièce d’identité du ministère des Affaires étrangères sont autorisés à entrer à Taïwan sans certificat médical mais devront se soumettre à un test à leurs frais à l’arrivée, et recevront une amende comprise entre 10 000 TWD et 150 000 TWD s’ils ne présentent pas une déclaration sous serment de quarantaine pour l’entrée sur le territoire imprimée et signée. Télécharger le formulaire ici

Les voyageurs qui arrivent dans les circonstances suivantes ne recevront pas d’amende mais devront tout de même se soumettre à un test de dépistage du COVID-19 à leur arrivée :

  • Les situations d’urgence telles que :
    • Un retour à domicile pour les funérailles d’un parent appartenant au cercle familial jusqu’au deuxième degré de parenté
    • Une visite à un parent gravement malade appartenant au cercle familial jusqu’au deuxième degré de parenté
    • Un programme d’aide médicale d’urgence spécial approuvé par l’autorité compétente
  • Le voyageur arrive à Taïwan en provenance d’un lieu répertorié par le Central Epidemic Command Center (CECC) comme un pays/une région où les résultats de test RT-PCR de dépistage du COVID-19 ne peuvent être obtenus.
  • Le voyageur a déposé une demande dans le cadre d’un programme d’agence spécial et a reçu l’autorisation du CECC. Le voyageur doit effectuer une demande dans le cadre d’un programme de ce type pour les voyages essentiels et de courte durée pour des activités commerciales ou des activités officielles et doit prendre des mesures préventives pendant son déplacement à l’étranger.
  • Le voyageur est parti de Taïwan et est revenu dans les 3 jours qui suivent.

Mis à jour le 14 janvier 2021

Australie : Restrictions de voyage

Les voyageurs ne sont pas autorisés à transiter ou à entrer en Australie, à l’exception des personnes mentionnées ci-dessous :

  • Les citoyens australiens et les membres de leur famille proche
  • Les résidents permanents d’Australie et les membres de leur famille proche
  • Les citoyens de Nouvelle-Zélande résidant en Australie et les membres de leur famille proche
  • Les voyageurs arrivant de Nouvelle-Zélande et qui étaient en Nouvelle-Zélande au cours des 14 derniers jours
  • Les voyageurs qui disposent d’un visa et qui ont obtenu une dérogation avant le départ. En savoir plus

À partir du 24 janvier (départ des États-Unis le 22 janvier), les passagers qui se rendent en Australie ou qui y transitent devront fournir un justificatif de résultat négatif obtenu à partir d’un test PCR de dépistage du COVID-19 effectué dans les 72 heures précédant leur départ. Pour les passagers en correspondance, il vous sera demandé de présenter la preuve du test avant d’embarquer sur le premier vol de votre itinéraire. Si votre voyage est interrompu de plus de 72 heures, un nouveau test sera exigé.

Cela ne s’applique pas aux personnes suivantes :

  • Les enfants de moins de 5 ans
  • Les personnes qui ont un problème de santé et qui peuvent fournir un certificat médical
  • Le personnel navigant international
  • Les voyageurs en provenance de « zones vertes »
  • Les personnes voyageant en provenance de pays où les tests de dépistage du COVID-19 ne sont pas disponibles dans des conditions raisonnables, tels que définis par le directeur du département responsable de la biosécurité humaine d’Australie

Le résultat de votre test doit être en anglais et comprendre les éléments suivants :

  • Le nom et la date de naissance du voyageur
  • Le résultat du test (tel que « négatif » ou « non détecté »)
  • La méthode de dépistage employée (telle que « test PCR »)
  • La date à laquelle le prélèvement a été effectué

Pour obtenir de plus amples renseignements concernant les exigences relatives aux tests de dépistage et la liste des autres exemptions, consultez cette page ou contactez le gouvernement australien.

Les voyageurs doivent remplir un formulaire de déclaration de voyage avant leur départ et être mis en quarantaine dans des installations gérées par le gouvernement pendant 14 jours à compter de leur arrivée en Australie, ce qui comprend un deuxième test. En savoir plus. Si les voyageurs transitent par l’Australie pour une durée de huit à 72 heures, ceux-ci doivent se soumettre à une quarantaine obligatoire dans un établissement désigné par l’État jusqu’à l’heure de leur vol de départ.

Mis à jour le 20 janvier 2021

Guam : Restrictions de voyage

Tous les voyageurs arrivant à Guam devront se soumettre à un examen médical et à une quarantaine de 14 jours au sein d’un centre GovGuam. Les voyageurs pourront effectuer un test de dépistage du COVID-19 au cours de leur séjour le sixième jour suivant leur arrivée sachant que ceux qui obtiennent un résultat négatif pourront terminer leur quarantaine chez eux ou au sein d’un hébergement de location agréé (assujettie au contrôle du DPHSS). Ceux qui obtiennent un résultat positif seront soumis à une isolation conformément aux directives du DPHSS.

Pour obtenir de plus amples informations concernant les exigences de voyage et consulter la liste des dispenses de quarantaine, rendez-vous sur le site Web du ministère de la Santé publique et des Services sociaux de Guam.

Dernière mise à jour : 28 septembre 2020

Îles Marshall : Restrictions de voyage

Les voyageurs ne sont pas autorisés à entrer sur le territoire des Îles Marshall.

Dernière mise à jour : 4 septembre 2020

Micronésie : Restrictions de voyage

Jusqu’à nouvel ordre, aucun passager ne sera autorisé à quitter l’avion au sein des quatre États des États fédérés de Micronésie (Yap, Chuuk, Pohnpei et Kosrae).

Nouvelle-Zélande : Restrictions de voyage

Les frontières de la Nouvelle-Zélande sont fermées pour la plupart des voyageurs. Vous avez toujours le droit d’entrer en Nouvelle-Zélande si vous êtes :

  • un citoyen de Nouvelle-Zélande
  • un résident de Nouvelle-Zélande, dans le cadre de conditions de voyage valables

Il existe un nombre restreint d’exceptions à la fermeture des frontières de la Nouvelle-Zélande pour les citoyens ou résidents du pays.

Tous les voyageurs qui arrivent en Nouvelle-Zélande doivent s’inscrire pour leur quarantaine et leur isolement contrôlés de 14 jours avant leur départ sur miq.govt.nz. Ils doivent également présenter un justificatif prouvant qu’ils ont obtenu le coupon de pré-réservation du Managed Isolation Allocation System (MIAS) à l’enregistrement.

Pour obtenir plus d’informations, consultez le site Web du gouvernement de Nouvelle-Zélande.

Les passagers en provenance du Royaume-Uni ou des États-Unis qui entrent en Nouvelle-Zélande ou qui y transitent doivent présenter un certificat médical attestant d’un résultat de test PCR, RT-PCR, LAMP ou antigénique de dépistage du coronavirus (COVID-19) négatif. Le test doit avoir été effectué dans les 72 heures précédant le départ du premier point d’embarcation. Cela ne s’applique pas aux personnes suivantes :

  • Les passagers de moins de 2 ans
  • Les passagers qui ont transité au Royaume-Uni ou aux États-Unis pendant moins de 96 heures
  • Les passagers qui transitent par la Nouvelle-Zélande sans quitter l’avion
  • Les passagers munis d’un visa diplomatique ou consulaire
  • Les passagers membres de la New Zealand Defence Force

Mis à jour le 22 janvier 2021

Les Palaos : Restrictions de voyage

Les voyageurs qui se sont rendus en Chine, à Hong Kong ou à Macao, ou qui y ont transité, au cours des 14 derniers jours ne sont pas autorisés à entrer aux Palaos. Les voyageurs doivent demander et obtenir un certificat de quarantaine avant leur départ et seront soumis à une quarantaine de 14 jours.

Mise à jour : 2 octobre 2020

Philippines : Restrictions de voyage

Les voyageurs ne sont pas autorisés à entrer aux Philippines, à l’exception des personnes suivantes :

  • Les citoyens des Philippines
  • Les époux, les enfants mineurs ou les enfants ayant des besoins particuliers des citoyens des Philippines
  • Les parents d’un enfant mineur ou d’un enfant ayant des besoins particuliers qui est citoyen des Philippines
  • Les anciens citoyens philippins ainsi que leurs conjoints et enfants s’ils voyagent ensemble.
  • Les passagers munis d’un visa 9(d), 13(a), 13(b), 13(c), 13(d), 13(e), 13(g), 47(a)(2), RA 7919, EO226, EO324 ou d’un visa destiné aux personnes nées dans le pays délivré par les Philippines
  • Les passagers munis d’un visa délivré par l’Aurora Pacific Economic Zone and Freeport Authority, la Subic Bay Metropolitan Authority, l’Authority of the Freeport Area of Bataan, la Cagayan Economic Zone Authority et Clark Development Corporation
  • Les marins marchands munis d’un visa 9(c) délivré par les Philippines

En outre, les voyageurs en provenance des États-Unis ainsi que de certains autres pays ne sont pas autorisés à entrer sur le territoire, à l’exception des titulaires d’un passeport philippin et des titulaires d’un passeport étranger disposant d’au moins un justificatif de citoyenneté philippine tel qu’un passeport philippin, un certificat d’identité (Identification Certificate, IC) ou un certificat de maintien/réacquisition de la citoyenneté philippine (certificate of Retention/Reacquisition of Philippine Citizenship, CRPC). Ces voyageurs sont autorisés à revenir aux Philippines mais devront se soumettre à un test de dépistage du COVID-19 et à une quarantaine de 14 jours même si le résultat de leur test de dépistage est négatif.

Pour obtenir des informations concernant les exemptions pour les voyageurs et les visas, veuillez consulter le site Web de l’ambassade des Philippines en vous rendant sur www.philippineembassy-usa.org/

Tous les voyageurs seront tenus de remplir un formulaire d’enquête individuelle avant le départ et devront se soumettre à un test de dépistage du COVID-19 et à une quarantaine de 14 jours à leurs frais à l’arrivée. Les clients doivent remplir le formulaire d’enquête individuelle dans les trois jours précédant leur arrivée à Manille et sont tenus de présenter une copie imprimée de leur code d’enregistrement QR unique, qui sera envoyé par e-mail après avoir rempli le formulaire. Tous les voyageurs doivent également disposer d’une réservation confirmée d’au moins 2 jours auprès d’un hôtel agréé, qui doit être réservé avant leur arrivée. Une liste d’hôtels approuvés pour la quarantaine est disponible sur le site Web du Bureau de la quarantaine.

Les citoyens philippins travaillant à l’étranger sont dispensés du test de dépistage du COVID-19 et des frais de quarantaine et doivent contacter l’Overseas Welfare Administration pour prendre les dispositions nécessaires.

Tous les passagers voyageant à destination/au départ des Philippines doivent porter une visière de protection en plus de leur masque. United fournira des visières de protection et des masques aux clients qui n’en ont pas. Les voyageurs devront également se soumettre à un test de température à leur arrivée.

Les voyages non essentiels effectués par les citoyens et les résidents des Philippines sont autorisés. Si vous êtes un citoyen ou un résident des Philippines et que vous voyagez dans le cadre d’un déplacement non-essentiel, vous serez tenu de présenter un justificatif de billet aller-retour, une assurance médicale de voyage et internationale ainsi qu’un formulaire de déclaration B1 de reconnaissance du risque de voyage. En outre, les voyageurs du vol aller sont également tenus de télécharger l’application TRAZE avant leur voyage.

Consultez le site Web de l’ambassade des Philippines pour en savoir plus.

Mise à jour : 15 janvier 2021

Saipan : Restrictions de voyage

Toutes les personnes arrivant dans les Îles Mariannes du Nord doivent respecter une quarantaine de 5 à 7 jours à leur arrivée au sein d’un site de quarantaine agréé par la CHCC. Les passagers doivent effectuer toutes les démarches suivantes :

  • Remplir le formulaire de déclaration obligatoire du Commonwealth des Îles Mariannes du Nord en ligne au moins trois jours avant leur arrivée à Saipan
  • S’enregistrer et répondre quotidiennement au Sara Alert Symptom Monitoring System pendant 14 jours consécutifs à compter du jour suivant l’arrivée
  • Respecter une quarantaine de 5 à 7 jours conformément aux recommandations de la CHCC
  • Consentir à un prélèvement d’échantillon pour le dépistage du COVID-19 à leur arrivée et 5 jours après leur arrivée

Dernière mise à jour : 10 septembre 2020

Tahiti : Restrictions de voyage en Polynésie française

Les voyageurs de 11 ans et plus qui se rendent en Polynésie française sont tenus de présenter un certificat médical attestant d’un résultat de test moléculaire de dépistage du COVID-19 négatif réalisé dans les 72 heures précédant leur dernier vol direct à destination de la Polynésie française. Tous les voyageurs doivent également soumettre une demande ETIS et obtenir un reçu imprimé avec un code QR qui devra être présenté à leur arrivée dans le pays.

À leur arrivée en Polynésie française, les voyageurs recevront également gratuitement un kit de test d’auto-diagnostic et ce dernier devra être effectué et remis sur leur lieu d’hébergement le quatrième jour de leur séjour.

Mis à jour le 22 janvier 2021

Aruba : Restrictions de voyage

Le gouvernement d’Aruba exige que tous les voyageurs qui entrent sur le territoire, y compris les enfants en bas âge, soient munis d’une carte d’autorisation de voyage traitée dans les 72 heures précédant leur voyage afin d’être autorisés à embarquer à bord de leur vol à destination d’Aruba. Les voyageurs américains peuvent soit effectuer un test de dépistage du COVID-19 requis à leur arrivée ou télécharger un résultat de test de dépistage (PCR) du COVID-19 négatif délivré dans les 72 heures précédant le départ.

Les voyageurs peuvent effectuer la procédure de demande d’autorisation de voyage sur www.edcardaruba.aw. Une assurance médicale, disponible sur le même site Web, doit être souscrite avant le départ. Cela ne s’applique pas aux personnes suivantes :

  • Les résidents d’Aruba, de Bonaire et de Curaçao
  • Les voyageurs partant le même jour civil
  • Le personnel militaire néerlandais, leur conjoint et leurs enfants

Mise à jour : 2 novembre 2020

Bahamas : Restrictions de voyage

Les voyageurs doivent remplir une demande de « visa de santé » sur travel.gov.bs avant leur départ. Vous devez télécharger un résultat de test de dépistage RT-PCR du coronavirus (COVID-19) négatif ou sélectionner la catégorie de dérogation appropriée, et fournir vos coordonnées. À compter du 14 novembre, tous les visiteurs seront tenus de souscrire une assurance médicale obligatoire pour le COVID-19 lorsqu’ils demandent leur visa de santé. Vous devrez présenter la demande de visa de santé approuvée à l’enregistrement et à l’arrivée.

Les voyageurs doivent disposer d’un résultat de test RT-PCR de dépistage du coronavirus (COVID-19) négatif réalisé à partir d’un échantillon prélevé 5 jours ou moins avant leur arrivée aux Bahamas. Cela ne s’applique pas aux voyageurs de 10 ans ou moins. Veuillez noter que les tests d’anticorps « rapides » ou « express » ne seront pas acceptés par les autorités.

Tout au long de leur séjour, les voyageurs devront remplir quotidiennement un questionnaire médical en ligne pour le suivi des symptômes. Vous devrez également effectuer un test rapide de dépistage du COVID-19 le cinquième jour de votre séjour (sauf si vous partez le cinquième jour ou avant).

Les voyageurs seront soumis à un examen médical à leur arrivée et devront respecter une quarantaine de 14 jours sous surveillance à leurs frais.

Mise à jour : 4 novembre 2020

République dominicaine : Restrictions de voyage

Tous les passagers voyageant à destination de la République dominicaine doivent présenter une déclaration sous serment sur la santé des voyageurs à leur arrivée. Pour obtenir de plus amples informations, rendez-vous sur https://www.godominicanrepublic.com/newsroom/coronavirus

Les voyageurs doivent remplir un « billet électronique » avant leur départ qui générera un code QR à présenter à l’arrivée et devront se soumettre à un examen médical à l’arrivée.

Les voyageurs qui arrivent au Royaume-Uni et qui ne sont pas en mesure de présenter un certificat médical attestant d’un résultat négatif de test PCR de dépistage du COVID-19 délivré dans les 3 jours précédant l’arrivée devront se soumettre à l’arrivée à un test de dépistage du COVID-19 et à une quarantaine de 7 jours, à leurs frais.

Mis à jour le 20 janvier 2021

Jamaïque : Restrictions de voyage

Tous les visiteurs voyageant à destination de la Jamaïque doivent obtenir une autorisation de voyage délivrée par le gouvernement de Jamaïque avant l’embarquement. Les voyageurs qui ont résidé en Jamaïque pendant une période minimale de six mois consécutifs au cours d’une année civile peuvent demander une autorisation de voyage sur https://jamcovid19.moh.gov.jm/immigration.html. Les voyageurs qui ne résident pas en Jamaïque peuvent effectuer leur demande sur https://www.visitjamaica.com. Les demandes d’autorisation de voyage peuvent être déposées dès 5 jours et au plus tard 48 heures avant la date d’arrivée prévue en Jamaïque.

Tous les visiteurs non-résidents de 12 ans et plus en provenance des pays considérés comme des régions présentant un risque élevé doivent fournir un certificat médical avec un test de dépistage du COVID-19 négatif. Le test doit avoir été effectué au maximum 10 jours avant le départ et le certificat doit être délivré par un laboratoire agréé. Le résultat de test négatif ainsi que l’autorisation de voyage approuvée devront être présentés à l’enregistrement ainsi qu’à l’arrivée en Jamaïque.

Les types de tests suivants sont acceptés :

  • Le test par réaction de polymérisation en chaîne par transcription inverse (RT-PCR)
  • Le test d’amplification des acides nucléiques (TAAN)
  • Un test ARN, moléculaire ou antigénique
  • Seuls les résultats de tests réalisés à partir de prélèvements oropharyngés ou nasopharyngés seront acceptés.

Le résultat du test doit être « Négatif » ou « Non détecté ». Les résultats des kits de test à domicile ne seront pas acceptés.

Tous les passagers seront soumis à des examens médicaux à leur arrivée et doivent signer une ordonnance de mise en quarantaine. Les personnes qui doivent se soumettre à un test PCR de dépistage du COVID-19 à leur arrivée devront s’auto-isoler dans leur lieu de séjour. Pour obtenir de plus amples informations, consultez le site Web du Jamaica Tourist Board.

Mise à jour : 20 novembre 2020

Porto Rico : Restrictions de voyage

Tous les passagers voyageant à destination de Porto Rico doivent remplir un formulaire de déclaration de voyage en ligne sur www.travelsafe.pr.gov ou www.viajaseguro.pr.gov.

Tous les voyageurs arrivant à Porto Rico devront effectuer une quarantaine à leurs frais pendant 14 jours ou pendant la durée de leur séjour, la période la plus courte s’appliquant, sauf s’ils :

  • Fournissent le justificatif d’un test moléculaire de dépistage du COVID-19 négatif réalisé 72 heures avant leur arrivée
  • Ont été testés dans les 72 heures précédant leur arrivée mais attendent la confirmation des résultats du test moléculaire de dépistage du COVID-19. Le passager devra respecter une quarantaine jusqu’à la réception des résultats et la transmission numérique au Ministère de la Santé de Porto Rico. Un lien pour télécharger les résultats sur le formulaire de déclaration de voyage du passager sera fourni après avoir rempli le formulaire.

Si vous arrivez à Porto Rico et que vous n’avez pas été testé avant votre arrivée, vous recevrez une autorisation de test afin d’être dépisté sur place à vos frais sur présentation du formulaire de déclaration de voyage. Vous devrez respecter une quarantaine pendant la durée de votre séjour ou jusqu’à ce que vous ayez été dépisté sur place et que la confirmation des résultats ait été dûment envoyée au Ministère de la Santé de Porto Rico.

Les voyageurs seront uniquement dépistés à l’aéroport s’ils présentent des symptômes à l’arrivée et qu’ils ont été dûment orientés vers un dépistage par le personnel autorisé du Ministère de la Santé de Porto Rico.

Vous devrez interagir quotidiennement par SMS ou e-mail avec le système automatisé pour la surveillance des voyageurs du Ministère de la Santé de Porto Rico. Vous devrez répondre tous les jours à une simple série de questions concernant vos symptômes actuels.

Consultez le site Web de Porto Rico pour en savoir plus.

Mise à jour : 11 décembre 2020

Saint-Christophe-et-Niévès : Restrictions de voyage

Les passagers se rendant à Saint-Christophe-et-Niévès ou y transitant doivent remplir un formulaire d’autorisation de voyage pour les douanes, les frontières et les services de santé avant leur départ sur www.knatravelform.kn/ et présenter un certificat médical attestant d’un résultat de test RT-PCR de dépistage du coronavirus (COVID-19) négatif pour un test effectué dans les 72 heures précédant le départ depuis le premier point d’embarcation. Le certificat doit être rédigé en anglais.

Les voyageurs seront soumis à un examen médical et doivent disposer d’une confirmation de réservation dans un établissement approuvé. Consultez www.knatravelform.kn/ pour en savoir plus.

Les voyageurs doivent installer l’application mobile de suivi des cas contacts relatifs au COVID-19 de Saint-Christophe-et-Niévès (EXMAPP).

Pour les séjours d’une durée comprise entre 8 et 14 jours, les voyageurs doivent effectuer un test PCR à leurs frais pour réserver des excursions et accéder à certains sites touristiques. Pour les séjours de plus de 14 jours, les voyageurs doivent effectuer un test PCR à leurs frais pour pouvoir davantage s’intégrer à Saint-Christophe-et-Niévès. En savoir plus.

Mis à jour le 15 janvier 2021

Saint-Martin : Restrictions de voyage

Tous les voyageurs arrivant à Saint-Martin et qui y transitent doivent se procurer un formulaire de déclaration médicale sur https://stmaartenehas.com/ et le remplir avant leur arrivée. Ils doivent également disposer d’un certificat médical attestant d’un résultat négatif de test PCR de dépistage du COVID-19 délivré dans les 120 heures précédant leur arrivée. Cela ne s’applique pas aux enfants de 10 ans ou moins. Les résidents de Saint-Martin qui ne disposent pas d’un résultat de test négatif devront effectuer à l’arrivée un test PCR de dépistage du COVID-19 à leurs frais.

Mise à jour : 15 décembre 2020

Îles Turques-et-Caïques : Restrictions de voyage

Tous les voyageurs arrivant dans les Îles Turques-et-Caïques doivent avoir une autorisation de voyage dûment remplie au moins 24 heures avant leur départ. Les passagers peuvent demander une autorisation de voyage sur turksandcaicostourism.com et devront la présenter aux services de l’immigration à leur arrivée. Les voyageurs doivent également disposer d’un certificat médical avec un justificatif de résultat négatif pour un test de dépistage du COVID-19 par amplification des acides nucléiques (TAAN) délivré moins de 5 jours avant le départ du dernier vol direct à destination des Îles Turques-et-Caïques. Cela ne s’applique pas aux passagers de moins de 10 ans.

Les voyageurs seront également soumis à un examen médical et seront tenus de respecter une quarantaine de 14 jours à leur arrivée.

Mise à jour : 15 décembre 2020

Îles vierges américaines : Restrictions de voyage

Tous les passagers âgés de 5 ans et plus doivent présenter un formulaire de déclaration médicale dûment rempli à leur arrivée ainsi qu’un certificat médical avec un résultat au test de dépistage COVID-19 moléculaire ou antigénique négatif délivré au plus tard 5 jours avant le départ. Les passagers sans ce certificat médical devront se soumettre à un test COVID-19 et à une quarantaine à leur arrivée.

À compter du 25 janvier, tous les passagers âgés de 5 ans et plus doivent être en possession d’un certificat de voyage obtenu sur https://usvitravelportal.com et d’un certificat médical attestant d’un résultat négatif obtenu à partir d’un test antigénique ou moléculaire de dépistage du COVID-19 dans les 5 jours précédant le départ du premier point d’embarcation, ou d’un certificat médical attestant d’un résultat positif obtenu à partir d’un test antigénique de dépistage du COVID-19 délivré dans les 4 mois précédant le départ du premier point d’embarcation.

Les passagers sont susceptibles d’être soumis à un examen médical et à une quarantaine à leur arrivée.

Mis à jour le 22 janvier 2021

Belize : Restrictions de voyage

Les voyageurs doivent réaliser un test de dépistage du COVID-19 et un examen médical à leurs propres frais à leur arrivée au Belize, sauf s’ils fournissent l’un des documents suivants :

  • Un certificat médical pour un résultat de test PCR de dépistage du COVID-19 négatif émis au maximum 96 heures avant le départ à partir du premier point d’embarcation.
  • Un certificat médical pour un test antigénique rapide de dépistage du COVID-19 négatif (Sophia, SD Biosensor ou Abbott (Panbio)) émis au maximum 48 heures avant le départ à partir du premier point d’embarcation.

Consultez le site Web du Conseil du tourisme du Belize (Belize Tourism Board) pour obtenir de plus amples informations. Les touristes sont également tenus de réserver un hôtel « Gold standard » avant leur départ et présenter un justificatif de réservation à leur arrivée.

Mise à jour : 24 décembre 2020

Costa Rica : Restrictions de voyage

Tous les passagers entrant au Costa Rica doivent remplir le formulaire du passeport santé du Costa Rica en anglais ou en espagnol dans les 48 heures précédant leur départ. Cela générera un code QR qui devra être présenté à l’arrivée.

Les passagers voyageant à des fins touristiques doivent également avoir une assurance voyage avec une couverture prenant en charge le coût du traitement pour le coronavirus (COVID-19) et de l’hébergement. Veuillez consulter le site Web de l’Office du tourisme du Costa Rica pour en savoir plus sur les exigences en matière d’assurance et plus encore. Les diplomates et les citoyens/résidents du Costa Rica sont dispensés des obligations relatives à la couverture médicale imposées par le Costa Rica.

Tous les voyageurs sont tenus de porter un masque au sein des aéroports du Costa Rica, et non une simple protection du visage. Les voyageurs qui n’ont pas de masque peuvent en demander un à un agent du service clientèle avant de prendre leur vol au départ du Costa Rica.

Mise à jour : 13 novembre 2020

Salvador : Restrictions de voyage

Le gouvernement du Salvador exige que les voyageurs présentent un résultat de test (PCR) de dépistage du COVID-19 négatif délivré dans les 72 heures précédant le départ. Cela ne s’applique pas aux voyageurs de moins de deux ans ainsi qu’aux voyageurs munis d’un passeport diplomatique et aux voyageurs en transit.

Dernière mise à jour : 28 septembre 2020

Guatemala : Restrictions de voyage

Le gouvernement du Guatemala exige que tous les passagers âgés de 10 ans ou plus arrivant dans le pays remplissent un formulaire de carte de santé avant leur départ. Cela générera un code QR, qui devra être imprimé ou présenté en version électronique à l’arrivée.

En outre, tous les voyageurs âgés de 10 ans ou plus doivent fournir une copie imprimée ou électronique d’un certificat médical attestant d’un résultat négatif d’un test (PCR) ou antigénique de dépistage du COVID-19 par prélèvement nasal réalisé dans les 96 heures précédant leur départ depuis le premier point d’embarcation. Nous vous recommandons d’enregistrer une capture d’écran ou de télécharger une copie de vos résultats de test afin que ceux-ci soient facilement accessibles et que vous puissiez les présenter avant l’embarquement.

Les voyageurs qui se sont rendus en Afrique du Sud ou au Royaume-Uni au cours des 14 derniers jours ne sont pas autorisés à entrer sur le territoire, à l’exception des citoyens ou résidents du Guatemala.

Mise à jour : 31 décembre 2020

Honduras : Restrictions de voyage

Le gouvernement du Honduras exige que tous les passagers remplissent un formulaire de pré-enregistrement d’immigration, un questionnaire de santé, une déclaration sous serment attestant que le passager respectera toutes les exigences d’ordre médical et sanitaire du Honduras ainsi qu’un formulaire des douanes avant le départ. Rendez-vous sur https://prechequeo.inm.gob.hn/ pour remplir ces formulaires. Tous les passagers doivent également être en possession d’un justificatif de résultat de test rapide ou PCR de dépistage du COVID-19 négatif, réalisé dans les 72 heures précédant leur arrivée au Honduras. Les voyageurs peuvent être soumis à d’autres examens médicaux ainsi qu’à une quarantaine obligatoire à leur arrivée.

Dernière mise à jour : 17 août 2020

Belgique : Restrictions de voyage

Les voyageurs ne sont pas autorisés à entrer. Cela ne s’applique pas aux personnes suivantes :

  • Les voyageurs arrivant d’un des États membres de l’EEE et de Suisse
  • Les voyageurs en provenance de l’Australie, du Japon, de la Corée (République de), de la Nouvelle-Zélande, du Rwanda, de Singapour, de la Thaïlande ou de l’Uruguay
  • Les citoyens d’Andorre, de Monaco, de Saint-Marin, de Suisse, du Vatican (Saint-Siège) et des États membres de l’EEE
  • Les voyageurs titulaires d’un passeport britannique avec le statut « British Citizen », d’un passeport britannique avec le statut « British Overseas Territories Citizen » délivré par Gibraltar, ou d’un passeport britannique accompagné d’un « Certificate of Entitlement to the Right of Abode » (attestation de droit de résidence) délivré par le Royaume-Uni
  • Les passagers munis d’un passeport consulaire, diplomatique, officiel, de service ou spécial voyageant dans le cadre de leurs fonctions
  • Les voyageurs munis d’un visa de catégorie « C » délivré après le 18 mars 2020 par les autorités belges
  • Les voyageurs titulaires d’un permis de séjour de longue durée ou d’un visa de catégorie « D » de longue durée délivré par la Belgique
  • Les voyageurs titulaires d’un permis de séjour de longue durée ou d’un visa « D » de longue durée délivré par l’un des États membres de l’EEE, la Suisse ou le Royaume-Uni, retournant dans leur pays de résidence en passant par la Belgique
  • Les membres de la famille des citoyens des États membres de l’EEE et de la Suisse
  • Les membres de la famille de citoyens britanniques
  • Le personnel militaire

Tous les voyageurs doivent remplir un formulaire de localisation du passager dans les 48 heures précédant leur arrivée et devront se soumettre à un examen médical, à un test de dépistage du COVID-19 et à une quarantaine. L’envoi du formulaire de localisation du passager par voie électronique est préférable. Les voyageurs utilisant une version papier doivent imprimer et remplir deux copies (l’une sera remise aux autorités belges à l’arrivée et la seconde devra être conservée pendant 48 heures après l’arrivée).

Tous les voyageurs arrivant en Belgique en provenance des États-Unis ou d’un pays actuellement considéré comme une « zone rouge » qui ne sont pas des résidents de la Belgique doivent fournir un résultat négatif d’un test PCR de dépistage du COVID-19 réalisé dans les 72 heures précédant le départ. Le test et les résultats fournis doivent satisfaire les exigences suivantes :

  • Le test doit être un test PCR de dépistage du SARS CoV-2 réalisé dans les 48 heures précédant le départ vers la Belgique. Ces types de test ne seront pas acceptés : les tests RT-LAMP, les tests antigéniques rapides et les tests sérologiques.
  • Les résultats de test doivent être présentés en version papier ou dans un format électronique et doivent être en anglais, en français, en allemand ou en néerlandais. Le document doit clairement mentionner le résultat négatif du test ainsi que la date à laquelle le prélèvement a été effectué, la méthode de test utilisée (PCR) et une attestation certifiant que le test a été réalisé par un laboratoire ou un professionnel de santé agréé dans le pays de départ du voyageur.

L’exigence relative au test de dépistage avant le départ ne s’applique pas aux résidents et citoyens de Belgique ainsi qu’aux passagers de moins de 12 ans.

Tous les voyageurs internationaux dont la destination finale est la Belgique seront tenus de respecter une auto-quarantaine à l’arrivée. La quarantaine pourra être levée uniquement si le voyageur se soumet à un test PCR le septième jour de la quarantaine et que le résultat est négatif. Cette mesure reste en vigueur jusqu’au 15 janvier 2021. Pour en savoir plus sur cette obligation et les exemptions applicables, rendez-vous sur www.info-coronavirus.be/en/

Les résidents de Belgique qui reviennent d’une zone rouge après un séjour de plus de 48 heures sont priés d’effectuer un test de dépistage le premier et le septième jour de la quarantaine, dans un centre de dépistage. Un centre de dépistage est disponible à l’aéroport de Bruxelles. Pour en savoir plus, rendez-vous sur https://www.brusselsairport.be/en/passengers/the-impact-of-the-coronavirus/covid-19-test-centre-at-brussels-airport

Mise à jour : 31 décembre 2020

France : Restrictions de voyage

Avant votre voyage, consultez le site Web du gouvernement français pour obtenir les informations les plus récentes.

Un certificat de voyage international dûment rempli doit être présenté avant l’embarquement ainsi qu’au service de l’immigration à l’arrivée ou lors du transit en France. Vous pouvez télécharger le formulaire en anglais et en français ici : vous le trouverez sous le titre « Attestation de déplacement dérogatoire vers la France métropolitaine depuis les pays tiers et déclaration sur l’honneur ». (Cela ne s’applique pas aux passagers en provenance d’Andorre, d’Australie, de Corée du Sud, du Japon, de Monaco, de Nouvelle-Zélande, du Rwanda, de Saint-Marin, de Singapour, de Suisse, de Thaïlande, du Vatican (Saint-Siège) ou d’un État membre de l’EEE.)

Chaque passager doit également :

  • Remplir une déclaration sur l’honneur, datée et signée par le passager, indiquant qu’il ne présente pas de symptômes du coronavirus (COVID-19) et qu’il s’engage à respecter un isolement de 7 jours à l’arrivée et à effectuer un autre test moléculaire de dépistage du COVID-19 au terme de la période d’isolement.
  • Porter un masque chirurgical jetable si le passager a 11 ans ou plus. Lire le texte complet du décret (en français uniquement).
  • Disposer d’un certificat médical attestant d’un résultat négatif obtenu à partir d’un test moléculaire de dépistage du COVID-19 réalisé dans les 72 heures précédant le départ du premier point d’embarquement, ou obtenir une dérogation spéciale comme indiqué ci-dessous.

Les voyageurs en provenance de pays hors UE doivent également signer une déclaration sous serment stipulant qu’ils s’isoleront pendant 7 jours avant de passer un autre test PCR.

L’ambassade ou le consulat français peut délivrer une dérogation spéciale permettant aux passagers de voyager au départ des États-Unis à destination de la France, même s’ils ne disposent pas d’un test négatif de dépistage du COVID-19 lors du départ.

  • Les voyageurs devront présenter un permis délivré par l’ambassade française ou le consulat général français.
  • Le voyageur devra se soumettre à un test de dépistage du COVID-19 à son arrivée.

Cela ne s’applique pas aux passagers de moins de 11 ans. Les membres des délégations en mission officielle, le personnel des missions diplomatiques ou le personnel des organisations internationales dont le siège ou les bureaux sont établis en France ainsi que leur conjoint et leurs enfants sont dispensés de cette obligation. Les passagers en provenance d’un pays au départ duquel le test n’est pas exigé et qui transitent par les États-Unis ne sont pas tenus de présenter un résultat de test PCR négatif pour embarquer à bord de leur vol à destination de la France. Les passagers en provenance des États-Unis qui voyagent à destination de l’aéroport Charles de Gaulle pour rejoindre un autre pays de l’espace Schengen ne sont pas tenus de présenter un résultat de test PCR pour embarquer à bord de leur vol, sauf si cela est exigé par le pays de leur destination finale.

Mise à jour : 22 janvier 2021

Allemagne : Restrictions de voyage

Conformément aux instructions imposées par le Ministère de l’Intérieur de la République fédérale d’Allemagne, certains passagers ne sont pas autorisés à pénétrer sur le territoire allemand. Veuillez prendre connaissance des restrictions d’accès pour votre voyage.

Si vous arrivez en Allemagne depuis un autre pays et que vous vous êtes rendu dans une zone présentant un risque élevé au cours des 10 derniers jours, vous serez tenu de respecter une quarantaine de 10 jours à votre arrivée. Vous devez également effectuer un Enregistrement en ligne avant de vous rendre en Allemagne. Les passagers ne seront plus soumis à une quarantaine s’ils obtiennent un test de dépistage du COVID-19 négatif 5 jours après leur arrivée. Pour plus de renseignements sur les restrictions en matière de tests, veuillez consulter le site Web suivant.

Les voyageurs en provenance de zones à haut risque (y compris les États-Unis et le Royaume-Uni) doivent également disposer d’un certificat médical attestant d’un résultat négatif de test PCR de dépistage du COVID-19 délivré dans les 48 heures précédant l’arrivée. Les voyageurs ne pouvant pas présenter de justificatif de test PCR de dépistage du COVID-19 négatif devront se soumettre à un test de dépistage à l’arrivée. Cela s’applique également aux voyageurs transitant par l’Allemagne pour rejoindre un autre pays de l’espace Schengen. Cela ne s’applique pas aux voyageurs de moins de 12 ans.

Mise à jour : 8 janvier 2021

Irlande : Restrictions de voyage

Il est demandé à tous les voyageurs, y compris les citoyens irlandais, en provenance des États-Unis âgés de 16 ans ou plus, arrivant en Irlande (Eire), de remplir un formulaire précisant l’adresse du lieu de son confinement dans le cadre de la pandémie de coronavirus (COVID-19), dans les 48 heures précédant leur arrivée. Toute information concernant les enfants de moins de 16 ans doit figurer sur un formulaire rempli par l’accompagnant adulte. Un accusé de réception est adressé par e-mail aux passagers, une fois le formulaire rempli. Des formulaires papier sont disponibles à l’aéroport à l’arrivée, mais il est fortement recommandé de remplir ce document avant le départ. À l’arrivée, les passagers devront présenter l’accusé de réception reçu par e-mail ou une version imprimée et complétée du formulaire. L’ensemble des voyageurs, y compris les citoyens irlandais, arrivant en Irlande (Eire) en provenance des États-Unis, est également tenu de limiter ses déplacements pendant 14 jours.

Tous les voyageurs de plus de 6 ans arrivant en Irlande doivent disposer d’un certificat médical attestant d’un résultat négatif obtenu à partir d’un test RT-PCR de dépistage du COVID-19 effectué dans les 72 heures précédant l’arrivée en Irlande, sauf s’ils en sont dispensés.

Pour en savoir plus sur les mesures de santé publique prises par l’Irlande, rendez-vous sur gov.ie/locatorform

Mis à jour le 20 janvier 2021

Pays-Bas : Restrictions de voyage

Des restrictions de voyage sont actuellement en vigueur pour les Pays-Bas, nous vous invitons donc à vérifier les restrictions d’entrée s’appliquant à votre situation. Vous pourrez également trouver des informations complémentaires sur le site Web du gouvernement des Pays-Bas.

À compter du 23 janvier, les compagnons et compagnes des résidents des Pays-Bas, ainsi que les enfants de moins de 18 ans qui les accompagnent, ne sont pas autorisés à entrer sur le territoire. Vous pourrez trouver des informations complémentaires sur le site Web du gouvernement des Pays-Bas.

Les passagers en provenance de pays à haut risque en ce qui concerne le COVID-19, y compris les États-Unis, devront présenter à United un « Formulaire de déclaration médicale » dûment rempli avant l’embarquement. Cela ne s’applique pas aux passagers de moins de 13 ans. Le gouvernement des Pays-Bas exige également que vous lisiez ces documents avant votre voyage :

Les passagers voyageant à destination des Pays-Bas devront présenter un résultat de test PCR de dépistage du COVID-19 négatif ainsi qu’une déclaration de test négatif avant d’embarquer à bord de leur vol à destination des Pays-Bas et à l’arrivée.

Les résultats de test doivent être en anglais, en allemand, en français, en espagnol ou en néerlandais et doivent avoir été délivrés moins de 72 heures avant l’arrivée du passager aux Pays-Bas. Rendez-vous sur www.government.nl pour en savoir plus.

À compter du 23 janvier, les passagers en provenance de pays à haut risque en ce qui concerne le COVID-19 devront également réaliser un test rapide COVID-19 dans les quatre heures précédant leur départ à destination des Pays-Bas. Les tests rapides approuvés comprennent notamment les tests antigéniques, RT-LAMP, moléculaires, TAAN, TMA et ID Now. Cela ne s’applique pas aux voyageurs de moins de 13 ans.

Les passagers seront soumis à une auto-quarantaine de 10 jours. En savoir plus.

Mis à jour le 22 janvier 2021

Suisse : Restrictions de voyage

Avant de visiter la Suisse, veuillez consulter les restrictions d’entrée sur le territoire applicables à votre voyage et obtenez de plus amples informations sur le site Web du gouvernement suisse.

Les voyageurs doivent remplir une carte pour le suivi des cas contacts avant l’arrivée et doivent respecter une quarantaine de 10 jours sauf exceptions. Pour obtenir plus d’informations sur la quarantaine, consultez le site Web du gouvernement suisse.

Mise à jour : 17 décembre 2020

Royaume-Uni : Restrictions de voyage et informations importantes

Pour protéger la santé de tous, tous les passagers qui voyagent à destination du Royaume-Uni ou qui y transitent doivent remplir un formulaire de localisation des passagers en ligne avant leur arrivée sur le territoire. Les voyageurs qui se sont rendus dans les pays suivants ou qui y ont transité au cours des 10 derniers jours ne sont pas autorisés à entrer dans le pays : Afrique du Sud, Angola, Argentine, Bolivie, Botswana, Brésil, Cap-Vert, Chili, Colombie, Équateur, Eswatini, Guyane française, Guyana, Lesotho, Malawi, Maurice, Mozambique, Namibie, Panama, Paraguay, Pérou, Portugal, Seychelles, Suriname, Uruguay, Venezuela, Zambie ou Zimbabwe. Cela ne s’applique pas aux ressortissants britanniques, aux ressortissants irlandais (Rép.) ou aux résidents du Royaume-Uni.

À compter du 18 janvier, tous les passagers qui se rendent au Royaume-Uni ou qui y transitent depuis l’étranger doivent se soumettre à un test COVID-19 PCR, LAMP ou antigène négatif dans les 3 jours précédant le début de leur voyage au Royaume-Uni.

Les résultats négatifs des tests doivent être en anglais, en français ou en espagnol et le certificat de résultat des tests doit inclure les éléments suivants :

  • Votre nom, qui doit correspondre à celui qui figure sur vos documents de voyage
  • Votre date de naissance ou votre âge
  • Le résultat du test
  • La date à laquelle l’échantillon a été prélevé ou reçu par l’organisme de test
  • Le nom l’organisme de test et ses coordonnées
  • Le nom de l’appareil de test

Les voyageurs qui arrivent sans test négatif incluant ces informations sont passibles d’une amende de 500 GBP. Les enfants de moins de 11 ans et les passagers en provenance de certains pays sont exemptés. Pour en savoir plus sur les conditions concernant les tests avant de se rendre au Royaume-Uni, consultez le site gov.uk.

Les voyageurs devront peut-être également respecter une auto-quarantaine de 10 jours à leur arrivée et sont invités à consulter la liste des pays faisant l’objet d’une exemption juste avant leur départ car il se peut que cette liste soit modifiée à la dernière minute.

Le port du masque facial est obligatoire dans les transports publics au Royaume-Uni.

Tout manquement aux mesures ci-dessus constitue une infraction pénale et est passible d’une amende. Veuillez consulter www.gov.uk/uk-border-control pour plus de détails sur les conseils de santé publique et les exigences qui s’appliquent lors de l’entrée au Royaume-Uni.

Si vous voyagez au départ du Royaume-Uni, consultez le site Web officiel de votre destination ainsi que notre outil dédié aux exigences de voyage et vérifiez les restrictions d’entrée pour votre destination qui sont mentionnées sur cette page. À compter du 28 décembre, tous les passagers de plus de 2 ans voyageant au départ du Royaume-Uni à destination des États-Unis, ou qui transitent par les États-Unis, sont tenus de présenter un justificatif de résultat négatif d’un test PCR ou LAMP de dépistage du COVID-19 réalisé dans les 72 heures précédant le départ. Les voyageurs en provenance de l’extérieur du Royaume-Uni qui transitent par le Royaume-Uni pour une durée inférieure à 24 heures sont dispensés de cette obligation. Consultez la liste de centres de test approuvés ou prévoyez d’effectuer un test à Londres Heathrow afin de vous préparer pour votre voyage aux États-Unis.

Mis à jour le 20 janvier 2021

Israël : Restrictions de voyage

Les voyageurs ne sont pas autorisés à entrer dans le pays et à y transiter. Cela ne s’applique pas aux citoyens et résidents d’Israël, aux voyageurs munis d’un passeport diplomatique ou officiel (une pièce d’identité diplomatique ou officielle délivrée par le département du protocole du Ministère des Affaires étrangères) ou aux passagers munis d’une autorisation d’entrée délivrée par l’Administration de la population et de l’immigration d’Israël ou le Ministère des Affaires étrangères d’Israël.

Les ressortissants étrangers, y compris les citoyens américains, qui ne sont pas des citoyens ou des résidents permanents israéliens ne sont pas autorisés à entrer en Israël, sauf s’ils obtiennent une dérogation de voyage. Les clients qui vivent en Israël et qui souhaitent voyager doivent contacter le département consulaire de l’ambassade ou du consulat israélien(ne) la ou le plus proche pour obtenir de plus amples informations.

Les voyageurs en provenance des zones rouges doivent être munis d’une autorisation électronique obtenue auprès du Ministère de la Santé dans les 24 heures précédant le départ. https://go.gov.il/entry-to-israel-en. Une liste des zones rouges est disponible sur le site Web du gouvernement d’Israël.

Tous les voyageurs arrivant en Israël doivent disposer d’un certificat médical attestant d’un résultat négatif obtenu à partir d’un test PCR, RT-PCR ou Q-PCR de dépistage du COVID-19. Le test doit être effectué dans les 72 heures précédant le départ. Le certificat doit comprendre la date de délivrance du test ainsi que le prénom et le nom de famille du voyageur. Cela ne s’applique pas aux voyageurs qui disposent de certificats de vaccination contre le COVID-19 ou de guérison israéliens valides.

Les voyageurs qui sont autorisés à entrer en Israël sont également tenus de remplir une demande en ligne afin d’obtenir une autorisation de voyage sur le site Web géré par le gouvernement israélien. Cette autorisation doit être demandée dans les 24 heures précédant l’arrivée en Israël. De même, les voyageurs sont tenus de remplir une demande avant de quitter Israël. Les voyageurs peuvent effectuer la procédure obligatoire en utilisant les liens ci-dessous. Nous vous recommandons de garder avec vous une copie papier et une copie numérique de votre autorisation, car vous en aurez besoin pour embarquer à bord de votre vol.

Pour les voyages à destination d’Israël : https://www.gov.il/en/service/request-entry-to-israel-covid19
Formulaire d’auto-déclaration d’isolement pour les voyages à destination d’Israël : https://govforms.gov.il/mw/forms/HouseIsolation%40health.gov.il
Pour les voyages à destination d’Israël : https://www.gov.il/en/service/request-depart-from-israel-covid19

À remplir avant le départ : https://govforms.gov.il/mw/forms/Quarantine@health.gov.il?displang=en

Les voyageurs doivent respecter une quarantaine de 14 jours au sein d’un établissement agréé par l’État, mais seront autorisés à effectuer cette quarantaine chez eux s’ils obtiennent un résultat de test de dépistage du COVID-19 négatif à leur arrivée. Les voyageurs devront également présenter un formulaire de déclaration médicale dûment rempli à leur arrivée. En savoir plus

Mis à jour le 21 janvier 2021

Alaska : Restrictions de voyage

Tous les passagers arrivant en Alaska depuis l’extérieur de l’État doivent remplir un formulaire de déclaration des voyageurs en ligne et fournir un justificatif de test PCR de dépistage du COVID-19 négatif réalisé au cours des 72 dernières heures, et présenter les résultats à leur arrivée.

Si un non résident arrive sur le territoire sans avoir réalisé un test au préalable, le dépistage est disponible au prix de 250 USD par test. Vous serez tenu de respecter une auto-quarantaine à vos frais pendant l’attente des résultats.

Vous pouvez consulter le site Web du gouvernement officiel de l’Alaska pour en savoir plus.

Dernière mise à jour : 4 septembre 2020

Californie : Restrictions de voyage

Los Angeles

La ville de Los Angeles exige que tous les voyageurs de plus de 16 ans remplissent un formulaire en ligne avant leur arrivée ou à leur arrivée indiquant qu’ils ont lu et compris les recommandations de voyage émises par la Californie. Celles-ci comprennent une auto-quarantaine de 10 jours pour les voyageurs arrivant à Los Angeles en provenance d’un autre État ou d’un autre pays dans le cadre d’un voyage non essentiel, y compris les résidents du Comté de Los Angeles ou de Californie qui rentrent chez eux.

San Francisco

San Francisco a émis une ordonnance imposant une quarantaine obligatoire de 10 jours aux personnes en provenance de l’extérieur des neuf comtés de la région de la baie de San Francisco.

Des mesures de quarantaine peuvent être en vigueur dans d’autres villes de Californie. Veuillez consulter le site Web du département de la santé publique de Californie (California Public Health) pour obtenir les informations les plus récentes.

Mise à jour : 13 janvier 2021

Canada : Restrictions de voyage

Les voyageurs ne sont pas autorisés à entrer au Canada, à l’exception des personnes suivantes :

  • Les citoyens canadiens
  • Les résidents permanents du Canada
  • Les passagers qui ne présentent pas de symptômes du COVID-19 et qui voyagent pour des raisons impératives ou non facultatives. Ils devront respecter l’obligation de quarantaine si nécessaire en fonction du motif de leur voyage et de la durée de séjour prévue. S’ils arrivent en provenance d’un autre pays que les États-Unis, ils doivent faire partie de l’une des 24 catégories de personnes de la section 3 (1) du Décret en conseil OIC 2020-0796.
  • Les passagers en provenance d’un autre pays que les États-Unis et qui ne présentent pas de symptômes du COVID-19 et qui font l’objet d’une Lettre d’exemption d’intérêt national délivrée par le Ministère des Affaires étrangères, le Ministère de l’Immigration et de la Citoyenneté ou le Ministère de la Sécurité publique et de la Protection civile
  • Les membres de la famille proche et éloignée des citoyens et des résidents permanents du Canada qui ne présentent pas de symptômes du COVID-19 et qui voyagent afin de rejoindre le citoyen ou le résident permanent pour une période d’au moins 15 jours. Les membres de la famille éloignée doivent disposer d’une déclaration solennelle signée par le citoyen canadien attestant leur lien de parenté ainsi qu’une lettre délivrée par l’IRCC autorisant le voyage.
  • Les passagers qui entrent sur le territoire pour des motifs d’ordre humanitaire et qui ne présentent pas de symptômes du COVID-19. Ils doivent être munis d’une lettre délivrée par l’Agence de la santé publique du Canada.
  • Les passagers qui entrent sur le territoire dans le cadre d’un événement unisport international. Ils ne doivent pas présenter de symptômes et doivent être munis d’une lettre délivrée par le sous-ministre du Patrimoine canadien.

Avant d’embarquer à bord de leur vol à destination du Canada, les voyageurs sont tenus de fournir leurs informations de voyage par voie électronique en utilisant l’application ArriveCAN ou le formulaire en ligne officiel et devront se soumettre à un contrôle de la température. Téléchargez l’application ArriveCAN sur iOS et Android ou consultez la version Web. Les clients sont tenus de fournir leurs informations avant la date du voyage et devront présenter leur reçu ArriveCAN pour entrer au Canada.

Tous les voyageurs âgés de 5 ans ou plus doivent disposer d’un certificat médical attestant d’un résultat négatif aux tests COVID-19 PCR, RT-PCR, NAAT (Nucleic-acid Amplification Test), LAMP ou RT-LAMP effectués dans les 72 heures précédant le départ du dernier vol direct à destination du Canada.

Les voyageurs doivent arriver à Calgary (YYC), Montréal (YUL), Toronto (YYZ) ou Vancouver (YVR) sauf s’ils arrivent directement des États-Unis, de l’Amérique centrale ou de l’Amérique du Sud. Tous les voyageurs seront soumis à une quarantaine de 14 jours.

Pour obtenir plus d’informations, consultez le site Web du gouvernement canadien.

Mis à jour le 15 janvier 2021

Connecticut : Restrictions de voyage

À compter du 28 juillet, tous les passagers qui se rendent dans le Connecticut devront se soumettre à une auto-quarantaine obligatoire de 14 jours à leur arrivée s’ils viennent d’un État ou territoire faisant l’objet de restrictions. Pour obtenir plus d’informations, consultez le site Web de l’État du Connecticut.

Dernière mise à jour : 18 août 2020

Chicago : Restrictions de voyage

À compter du 13 novembre, la ville de Chicago propose aux voyageurs d’autres options afin d’éviter l’auto-quarantaine de 14 jours obligatoire à l’arrivée. Les voyageurs en provenance de certains États peuvent présenter un test de dépistage du COVID-19 négatif (RT-PCR ou TAAN) réalisé dans les 72 heures précédant l’arrivée afin d’éviter l’auto-quarantaine de 14 jours. Les voyageurs en provenance des autres États sont toujours susceptibles d’être soumis à une quarantaine. Consultez le site Web de la ville de Chicago pour en savoir plus sur les restrictions spécifiques en fonction des États et comment celles-ci s’appliquent à vos voyages.

Mise à jour : 12 novembre 2020

Hawaï : Auto-quarantaine pour les voyageurs arrivant à Hawaï

Le gouverneur d’Hawaï a émis une ordonnance d’auto-quarantaine obligatoire de 10 jours pour tous les voyageurs arrivant à Hawaï. Tous les voyageurs (les résidents comme les visiteurs) devront se soumettre à une auto-quarantaine de 10 jours à leur arrivée à Hawaï. Tous les adultes âgés de 18 ans ou plus qui voyagent à destination d’Hawaï ou qui y transitent doivent également remplir le formulaire en ligne sur l’application Safe Travels de l’État. United vous recommande vivement de remplir ce formulaire en ligne avant l’embarquement pour éviter un long temps d’attente à l’arrivée et ne pas manquer vos vols de correspondance.

Si la durée de votre séjour est inférieure à 10 jours, vous devrez respecter une auto-quarantaine pendant toute la durée de votre séjour dans une résidence, une chambre d’hôtel ou un logement de location. Vous ne pouvez pas utiliser d’installations partagées ou vous rendre dans des lieux publics tels que les plages, les piscines, les centres de remise en forme, les centres commerciaux, les restaurants, les bars ou les attractions touristiques locales. Vous pouvez uniquement quitter votre lieu de quarantaine en cas d’urgence médicale ou pour obtenir des soins médicaux, et vous ne pouvez pas recevoir de visiteurs.

Les voyageurs à destination d’Honolulu (HNL), de Maui (OGG), de Kona (KOA) et d’Hilo (ITO) peuvent être dispensés de quarantaine s’ils téléchargent un résultat de test TAAN de dépistage du COVID-19 négatif avant le départ. Ce test doit être effectué par l’un des sites partenaires de confiance d’Hawaï moins de 72 heures avant le départ. Si le résultat de votre test n’est pas disponible avant l’embarquement pour le dernier trajet de votre voyage à destination d’Hawaï, vous devrez respecter une quarantaine pendant 10 jours ou pendant toute la durée de votre séjour, si celle-ci est inférieure à 10 jours. Les tests effectués dans des centres qui ne figurent pas sur la liste des partenaires de voyage et de test de dépistage de confiance de l’État d’Hawaï ne seront pas acceptés. Si vous voyagez au départ des États-Unis à destination d’Hawaï, vous pourrez éventuellement effectuer votre test de dépistage via United. Les voyageurs à destination de Kauai (LIH) sont tenus de respecter une quarantaine de 10 jours, qu’ils aient effectué ou non un test de dépistage du COVID-19.

Mise à jour : 8 janvier 2021

Massachusetts : Exigences de voyage

L’État du Massachusetts exige que tous les passagers entrant sur le territoire, y compris les résidents qui reviennent chez eux, remplissent un « Formulaire de voyage du Massachusetts » avant leur vol sauf s’ils arrivent en provenance d’une zone désignée comme étant à « faible risque ». Les passagers en provenance des États au sein desquels existe une propagation non négligeable du COVID-19 devront se soumettre à une quarantaine de 14 jours à leur arrivée ou présenter un résultat de test de dépistage du COVID-19 négatif réalisé dans les 72 heures précédant leur arrivée.

New Jersey : Restrictions de voyage

Les voyageurs et résidents en provenance de tout territoire ou État américain ne faisant pas partie des régions de proximité immédiate (New York, Connecticut, Pennsylvanie et Delaware) doivent respecter une auto-quarantaine chez eux, dans un hôtel ou au sein d’un autre hébergement temporaire conformément aux recommandations des CDC. Pour en savoir plus, consultez le site Web de l’État du New Jersey.

Mise à jour : 7 décembre 2020

New York : Restrictions de voyage

Depuis le 4 novembre, les nouvelles mesures du département de la santé de l’État de New York permettent aux voyageurs à destination de l’État de New York en provenance de l’extérieur de l’État ou d’un pays faisant l’objet d’une alerte sanitaire de voyage de niveau 2 ou 3 des CDC d’effectuer un test de dépistage pour être dispensés de la quarantaine obligatoire de 14 jours.

Les voyageurs en provenance des États contigus à l’État de New York (le Connecticut, le Massachusetts, le New Jersey, la Pennsylvanie et le Vermont) ne sont pas concernés par ces recommandations de voyage. Cependant, ils doivent continuer à remplir le formulaire de santé du voyageur.

Voici les recommandations que les voyageurs doivent suivre pour être dispensés de l’obligation de quarantaine de 14 jours :

  • Pour les voyageurs qui sont restés plus de 24 heures à l’extérieur de l’État de New York :
    • Les voyageurs doivent effectuer un test dans les trois jours précédant le départ à destination de l’État de New York.
    • Le voyageur doit, à son arrivée à New York, effectuer une quarantaine de trois jours.
    • Le quatrième jour de sa quarantaine, le voyageur devra effectuer un autre test de dépistage du COVID. Si les deux tests sont négatifs, le voyageur pourra sortir de quarantaine plus tôt, dès la réception du second test de dépistage négatif.
  • Pour les voyageurs qui sont restés moins de 24 heures à l’extérieur de l’État de New York :
    • Le voyageur n’a pas besoin d’effectuer un test avant le départ à destination de New York et n’a pas besoin d’effectuer une quarantaine à son arrivée dans l’État de New York.
    • Cependant, le voyageur doit remplir le formulaire de santé du voyageur à son entrée dans l’État de New York et effectuer un test de dépistage du COVID 4 jours après son arrivée à New York.

Pour en savoir plus, consultez le site Web du département de la santé de l’État de New York.

Mise à jour : 4 novembre 2020

États-Unis : restrictions d’entrée sur le territoire

En vertu d’une proclamation présidentielle, des restrictions relatives à l’entrée sur le territoire sont en vigueur si vous voyagez à destination des États-Unis à partir des pays suivants :

  • Brésil
  • Chine
  • L’espace Schengen en Europe (Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Islande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Monaco, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Saint-Marin, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse et Vatican)
  • Iran
  • La République d’Irlande
  • Le Royaume-Uni

Les citoyens et résidents permanents légaux des États-Unis ou les membres de la famille proche des citoyens américains voyageant au départ de ces pays sont invités à respecter une auto-quarantaine de 14 jours à leur arrivée aux États-Unis.

Les citoyens non américains ayant voyagé dans les pays mentionnés ci-dessus au cours des 14 derniers jours ne seront pas autorisés à entrer ou à transiter aux États-Unis.

À compter du 26 janvier, les CDC exigeront que tous les passagers en provenance de destinations internationales qui voyagent à destination des États-Unis, ou qui y transitent, y compris les citoyens américains, fournissent un justificatif de test de dépistage du COVID-19 négatif ou des documents attestant de leur guérison.

Exigences à respecter pour le test de dépistage du COVID-19 :

  • Être un test viral (moléculaire ou antigène) avec un résultat « négatif » ou « COVID-19 non détecté »
  • Le test doit être réalisé dans les 3 jours calendaires précédant le départ
  • Un justificatif écrit attestant d’un résultat négatif obtenu à partir du test de dépistage du voyageur réalisé par un laboratoire doit être délivré

Les documents attestant de la guérison du passager doivent comprendre :

  • La preuve d’un résultat de test positif délivré au plus tard 90 jours avant le départ
  • Une lettre d’un professionnel de santé agréé ou d’un agent de la santé publique autorisant le passager à voyager

Les voyageurs devront présenter un justificatif écrit attestant d’un résultat négatif obtenu à partir d’un test de dépistage réalisé par un laboratoire ou les documents attestant de leur guérison avant l’embarquement. Cette condition ne s’applique pas aux enfants de moins de 2 ans ou à ceux qui voyagent exclusivement à l’intérieur des États-Unis, y compris les 50 États américains, les îles Samoa américaines, Guam, les îles Mariannes du Nord, Porto Rico et les Îles Vierges américaines. Nous vous recommandons de consulter le site Web des CDC avant votre voyage pour en savoir plus.

Pour consulter les restrictions d’entrée sur le territoire qui s’appliquent spécifiquement à votre voyage, veuillez saisir vos informations sur notre page dédiée aux Restrictions de voyage.

Mis à jour le 15 janvier 2021

Région de Washington D.C. : Restrictions temporaires concernant les armes à feu

Pour la sécurité de ses clients et de ses employés, United n’acceptera pas d’armes à feu dans les bagages enregistrés pour les voyageurs dont la destination finale est Washington Dulles (IAD), Washington Reagan (DCA), Baltimore (BWI) ou Richmond (RIC). Cela s’applique aux voyages effectués du samedi 16 janvier au samedi 23 janvier 2021 et ne concerne pas les voyageurs qui transitent par ces aéroports pour rejoindre une autre destination. Les agents de la force publique munis des justificatifs appropriés et les membres des forces armées en service actif voyageant dans le cadre d’un ordre de mission ne sont pas concernés par cette restriction. Les armes à feu ne sont jamais acceptées dans les bagages à main.

Mis à jour le 14 janvier 2021

Mexique : Restrictions de voyage

Les voyageurs entrant au Mexique doivent remplir le formulaire « Cuestionario de indentificacion de factores de riesgo en viajeros » et le présenter au service de l’immigration à leur arrivée. Le formulaire est disponible sur afac.hostingerapp.com.

Panama : Restrictions de voyage

Les voyageurs qui se sont rendus en Afrique du Sud ou au Royaume-Uni au cours des 20 jours précédant le départ à destination du Panama ne sont pas autorisés à entrer sur le territoire, à l’exception des citoyens ou résidents du Panama.

Le gouvernement du Panama exige que tous les passagers présentent un justificatif rédigé en anglais ou en espagnol attestant d’un résultat négatif obtenu à partir d’un test PCR/antigénique de dépistage du COVID-19 réalisé dans les 48 heures précédant leur arrivée, ou qu’ils effectuent un test à leurs frais à l’arrivée. Cela ne s’applique pas aux passagers munis d’un laissez-passer. Les passagers qui arrivent au Panama sans résultat de test négatif valide devront effectuer un test PCR ou antigénique rapide de dépistage du COVID-19 dans le terminal et seront soumis à une quarantaine si leur test est positif. Les passagers seront aléatoirement soumis à des tests de dépistage du COVID-19 à l’arrivée, même s’ils disposent déjà d’un résultat de test de dépistage négatif.

Tous les voyageurs sont également tenus de remplir un formulaire de déclaration de santé en ligne avant l’embarquement. Après avoir soumis le formulaire, les voyageurs recevront un e-mail avec un exemplaire numérique du formulaire qu’ils devront présenter aux agents publics à leur arrivée. Si les voyageurs ne sont pas en mesure de remplir le formulaire en ligne, ils doivent remplir un exemplaire papier avant leur arrivée au Panama.

Les permis de séjour et les visas délivrés par le Panama et qui ont expiré après le 13 mars 2020 sont acceptés pour entrer sur le territoire jusqu’au 31 janvier 2021.

Les visas délivrés par le Panama entre le 1er janvier 2020 et le 31 octobre 2020, qui expirent entre le 13 mars 2020 et le 31 décembre 2020 et qui bénéficient d’une extension émise par le consulat, sont acceptés pour l’entrée sur le territoire jusqu’au 31 janvier 2021.

Mise à jour : 12 janvier 2021

Argentine : Restrictions de voyage

Du 25 décembre au 9 janvier, seuls les citoyens argentins, résidents et citoyens étrangers disposant d’un permis spécial émis par la Dirección Nacional de Migraciones (DNM) sont autorisés à entrer en Argentine. Les voyageurs sont également tenus de :

  • Remplir une déclaration sous serment électronique (« Declaración Jurada Electrónica para el ingreso al Territorio Nacional ») sur le site Web du gouvernement de l’Argentine dans les 48 heures précédant le départ
  • Présenter un certificat médical attestant d’un test RT-PCR de dépistage du COVID-19 négatif réalisé moins de 72 heures avant le départ (sauf pour les voyageurs de moins de 6 ans)
  • S’isoler pendant 7 jours à compter de la date du test PCR négatif

Il existe des exemptions pour le test RT-PCR de dépistage du COVID-19, notamment :

  • Les personnes ayant été atteintes par le COVID-19 au cours des 90 jours précédents et disposant d’un certificat émis par un laboratoire pour le prouver
  • Les personnes disposant d’une raison légitime de ne pas réaliser de test RT-PCR de dépistage au COVID-19. Les voyageurs devront présenter un certificat médical attestant qu’ils ne présentent aucun symptôme du COVID-19 et effectuer un test au plus tôt possible à leur arrivée en Argentine. Tous les voyageurs doivent respecter l’obligation d’isolement pendant 7 jours.

Mise à jour : 24 décembre 2020

Brésil : Restrictions de voyage

À compter du 29 décembre, tous les voyageurs qui se rendent au Brésil, ou qui y transitent, seront tenus de présenter deux documents avant l’embarquement :

  • Un certificat médical attestant d’un résultat négatif pour un test RT-PCR de dépistage du COVID-19 effectué dans les 72 heures précédant le départ à partir du premier point d’embarcation. Le certificat doit être rédigé en anglais, en portugais ou en espagnol.
  • Une déclaration de santé remplie et signée (DSV). Vous pouvez présenter une copie papier ou numérique. Remplissez le formulaire ici en anglais, en portugais ou en espagnol.

Le résultat d’un test de dépistage n’est pas requis pour les passagers de moins de 2 ans ou les passagers de moins de 12 ans qui voyagent avec un compagnon de voyage muni des documents appropriés.

Les voyageurs ayant séjourné en Angleterre ou en Irlande du Nord, ou qui y ont transité, au cours des 14 derniers jours ne sont pas autorisés à entrer au Brésil ou à y transiter. Cette restriction ne s’applique pas aux citoyens du Brésil mais ceux-ci devront se soumettre à une quarantaine de 14 jours.

Mise à jour : 11 janvier 2021

Chili : Restrictions de voyage

Les voyageurs étrangers sont autorisés à se rendre au Chili et doivent :

  • Remplir un formulaire’« Affidavit pour les voyageurs » jusqu’à 48 heures avant le départ sur http://www.c19.cl. Vous devez également accepter de fournir des informations sur votre état de santé et le lieu où vous vous trouverez pendant une période de 14 jours.
  • Présenter un certificat médical attestant d’un résultat de test de dépistage du coronavirus (COVID-19) PCR SARS-CoV-2 négatif effectué par un laboratoire agréé au plus tard 72 heures avant l’embarquement.
  • Disposer d’un justificatif d’assurance voyage internationale couvrant les frais de traitements éventuels en lien avec le COVID-19 au cours de votre séjour, à hauteur d’au moins 30 000 USD.

Tous les voyageurs arrivant au Chili, y compris les résidents du pays, sont tenus de respecter une quarantaine de 10 jours et devront peut-être se soumettre à un test de dépistage du COVID-19 à leur arrivée.

Les citoyens et résidents du Chili qui se sont rendus au Royaume-Uni seront tenus de respecter une quarantaine de 14 jours. À compter du 7 janvier, les citoyens et résidents du Chili doivent disposer d’un certificat médical attestant d’un résultat négatif pour un test PCR de dépistage du SARS-CoV-2 (COVID-19) effectué dans les 72 heures précédant le départ du dernier vol direct à destination du Chili, ou devront se soumettre à une quarantaine de 14 jours. Cela ne s’applique pas aux voyageurs de moins de 2 ans.

Tous les voyageurs doivent remplir et soumettre une attestation à destination des voyageurs en vue d’éviter les infections au coronavirus (COVID-19) (« Affidavit for Travelers to Prevent Coronavirus Diseases ») au maximum 48 heures avant leur arrivée sur le site https://www.c19.cl/formularios.html

Mise à jour : 8 janvier 2021

Colombie : Restrictions de voyage

Les voyageurs ne disposant pas d’un certificat médical attestant d’un résultat négatif pour un test PCR de dépistage du COVID-19 effectué dans les 96 heures précédant le départ devront se soumettre à un test de dépistage du COVID-19 à l’arrivée et respecter une quarantaine jusqu’à la réception des résultats ou se soumettre à une quarantaine de 14 jours.

Un formulaire « Check-Mig » dûment rempli doit être soumis moins de 24 heures avant le départ de votre vol à destination de la Colombie. Cliquez ici pour remplir le formulaire en anglais, en français ou en espagnol.

Les voyageurs doivent télécharger l’application CoronaApp sur leur appareil mobile avant le départ et déclarer leur état de santé avant leur vol et au cours des 14 jours suivant l’arrivée.

Si vous voyagez à destination ou au départ de la Colombie, vous devez prendre avec vous plusieurs masques car le vol dure plus de deux heures. Si vous voyagez au départ de la Colombie, vous serez uniquement autorisé à entrer dans l’aéroport à partir de trois heures avant votre vol.

Si les restrictions de voyage évoluent et ont une incidence sur vos projets de voyage, consultez notre page Mises à jour relatives au COVID-19 pour savoir comment modifier votre voyage.

Mise à jour : 8 janvier 2021

Équateur : Restrictions de voyage

Tous les voyageurs qui se rendent en Équateur, y compris les citoyens et résidents du pays, sont tenus de présenter un formulaire médical dûment rempli ainsi qu’un justificatif attestant d’un résultat négatif obtenu à partir d’un test RT-PCR de dépistage du COVID-19 réalisé dans les 10 jours précédant l’arrivée. Le résultat de test négatif doit être présenté avant l’embarquement.

Si un voyageur présente des symptômes liés au COVID-19 avant son arrivée, celui-ci devra se soumettre à un examen réalisé par des professionnels de santé et à un test antigénique rapide, quel que soit le résultat de son test RT-PCR de dépistage du COVID-19. Les passagers de plus de 14 ans seront aléatoirement soumis à des tests antigéniques rapides à l’arrivée, et si un passager reçoit un résultat de test positif, celui-ci devra s’isoler pendant 10 jours au sein d’un hébergement désigné.

Les voyageurs arrivant en Équateur en provenance de certains pays et régions, y compris l’Afrique du Sud, l’Australie, le Royaume-Uni et l’Union européenne, ne sont pas autorisés à entrer. Pour connaître les informations les plus récentes, consultez notre outil dédié aux exigences de voyage avant de voyager.

Mise à jour : 12 janvier 2021

Pérou : Restrictions de voyage

Tous les voyageurs entrant au Pérou doivent être en possession d’un résultat de test PCR de dépistage du COVID-19 négatif délivré dans les 72 heures précédant leur départ ou d’un résultat de test antigénique ou d’un certificat de décharge médicale épidémiologique. Les enfants de moins de 12 ans n’auront besoin que d’un certificat de bonne santé. Les voyageurs doivent porter un masque ainsi qu’une visière à bord des appareils. Ils doivent également remplir une déclaration sous serment concernant leur état de santé dans les 72 heures précédant leur départ faute de quoi, ils ne seront pas autorisés à entrer dans le pays. Les voyageurs arrivant au Pérou sont également tenus de respecter une quarantaine de 14 jours chez eux ou dans un établissement agréé par le gouvernement.

Jusqu’au 31 janvier, les voyageurs qui se sont rendus en Albanie, Andorre, Arménie, Autriche, Azerbaïdjan, Biélorussie, Belgique, Bosnie-Herzégovine, Bulgarie, Croatie, Chypre, Tchéquie, Danemark, Estonie, Finlande, France, Allemagne, Grèce, Hongrie, Islande, Irlande (Rép.), Italie, Kosovo (Rép.), Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Moldavie (Rép.), Monaco, Monténégro, Pays-Bas, Macédoine du Nord (Rép.), Norvège, Pologne, Portugal, Roumanie, Saint-Marin, Serbie, Slovaquie, Slovénie, Afrique du Sud, Espagne, Suède, Suisse, Ukraine, Royaume-Uni ou au Vatican (Saint-Siège) au cours des 14 derniers jours ne sont pas autorisés à entrer sur le territoire.

Mis à jour le 22 janvier 2021

  •  

    En fonction de la destination de vos voyages internationaux prévus, des avertissements et des avis spécifiques peuvent s’appliquer. Pour obtenir de plus amples informations, consultez la page dédiée aux voyages internationaux.

    Cuba : Modifications de la politique de voyage

    À compter du 16 juin 2017, les voyages individuels d’échanges culturels vers Cuba ne sont plus permis pour les clients relevant des juridictions des États-Unis. Tous les clients qui réservent un voyage sur United vers ou depuis Cuba doivent certifier leur éligibilité via l’une des catégories autorisées. Veuillez consulter la page du département du Trésor des États-Unis relative aux voyages vers Cuba pour en savoir plus sur les catégories de citoyens américains autorisées à se rendre à Cuba.

    Mesures de sécurité supplémentaires pour les vols internationaux vers les États-Unis

    Le département de la Sécurité intérieure des États-Unis (DHS) impose, en plus des procédures de sécurité standard, des mesures de sécurité additionnelles pour tous les vols internationaux à destination des États-Unis, lesquelles peuvent donner lieu à un contrôle supplémentaire des articles courants tels que les appareils électroniques de grande taille, les poudres, la nourriture, les livres et les magazines. La TSA a publié la liste complète des articles autorisés et des articles non autorisés sur son site Web.

    Appareils électroniques de grande taille : Les passagers voyageant avec des appareils électroniques dont la taille est supérieure à celle d’un smartphone standard doivent être prêts à retirer ces appareils de leur étui de protection ou de leur emballage en vue d’une inspection. Si vous possédez un étui dont l’ouverture nécessite un tournevis ou un autre outil spécifique, nous vous recommandons d’ouvrir celui-ci avant votre arrivée à l’aéroport.

    Substances à base de poudre: Nous recommandons à tous les clients de mettre tous les éléments ressemblant à de la poudre dans leur bagage enregistré. Certains passagers voyageant avec des substances à base de poudre dans leurs bagages à main et articles personnels en quantité supérieure à la contenance d’une cannette standard (12 onces liquides ou 350 millilitres) pourront être soumis à des mesures de sécurité supplémentaires mises en place par le DHS (Département de la Sécurité intérieure des États-Unis).

    Les personnes sélectionnées soumises à ces mesures de sécurité supplémentaires ne pourront pas emmener dans la cabine de l’avion les substances en poudre qui dépassent la quantité autorisée. Les substances en poudre comprennent, par exemple, le thé et le café moulu, la farine, le sucre et les épices. Certaines exemptions existent, comme le lait maternisé pour bébé, les poudres médicalement nécessaires et les cendres d’un défunt.

    Veuillez noter que certains gouvernements étrangers qui effectuent ce contrôle au poste de contrôle central peuvent suivre des mesures plus strictes, notamment la confiscation et l’élimination des substances à base de poudre dont la quantité dépasse les limites autorisées.

    Heures d'arrivée : La Transportation Security Administration (TSA) recommande d’arriver à l’aéroport au moins trois heures avant votre vol international, pour disposer du temps nécessaire à ces mesures de sécurité supplémentaires. Veuillez d’abord prendre connaissance des heures d’ouverture des comptoirs d’enregistrement à l’aéroport

    Pour plus d’informations, consultez le site Web du DHS. Vous pouvez aussi contacter @AskTSA par Twitter ou Facebook Messenger en posant des questions spécifiques, ou encore visiter le service clientèle de la TSA.

    Voyages sur des vols préalablement approuvés par le Service des douanes et de la protection des frontières des États-Unis

    Si vous voyagez aux États-Unis depuis l’un des aéroports internationaux répertoriés ci-dessous, nous vous recommandons d’arriver à l’aéroport trois heures avant l’heure de départ prévue de votre vol. Les vols au départ de ces aéroports sont prédédouanés par le Service des douanes et de la protection des frontières des États-Unis : veuillez prévoir plus de temps pour effectuer les contrôles de sécurité des frontières supplémentaires avant votre départ. À votre arrivée aux États-Unis, vous transiterez par un terminal national.

    Nous opérons des vols prédédouanés par le Service des douanes et de la protection des frontières des États-Unis avant le départ depuis les aéroports internationaux suivants : Aruba (AUA), Bermudes (BDA), Dublin (DUB), Freeport (FPO), Nassau (NAS), Shannon (SNN), Edmonton (YEG), Halifax (YHZ), Ottawa (YOW), Montréal (YUL), Vancouver (YVR), Winnipeg (YWG), Calgary (YYC) et Toronto Pearson (YYZ).

    Autorisations ESTA

    Des modifications ont récemment été apportées à la procédure de demande d’autorisation auprès du Système électronique d’autorisation de voyage (ESTA) : désormais, les approbations ne sont plus délivrées instantanément. Si vous ne possédez pas de passeport américain et avez besoin d’une autorisation ESTA, nous vous conseillons d’effectuer votre demande au moment de la réservation de votre voyage et dans tous les cas au moins 72 heures avant le départ de votre vol.

  •  

    Chicago O’Hare et New York/Newark : Test portant sur la capacité d’accueil au sein d’un espace et le comportement des foules

    À Chicago O’Hare et New York/Newark, United teste une nouvelle technologie pour apprendre à réduire l’affluence au sein de cet espace. Nous utilisons des données anonymisées provenant des appareils mobiles, des systèmes de vidéosurveillance et/ou des capteurs dans certaines zones d’embarquement et dans les espaces United Club afin de surveiller le nombre de personnes présentes, uniquement dans le but de gérer la capacité d’accueil au sein d’un espace et le comportement des foules.

    Ces données ne peuvent pas être utilisées pour identifier des personnes. Vous pouvez également désactiver le Wi-Fi de votre appareil mobile pour refuser la détection via les réseaux sans fil. Vous trouverez ci-dessous des informations concernant la façon dont nous utilisons ces données.

    Comment nous utilisons les sources vidéo des caméras de vidéosurveillance pour ce test

    United utilise une certaine technologie pour traiter les sources vidéo des caméras de vidéosurveillance qui détecte des attributs ne permettant pas l’identification des personnes afin de dénombrer les personnes présentes au sein d’une zone spécifique. Nous ne traitons pas, ne recueillons pas et ne conservons pas les attributs personnels identifiables des personnes.

    Comment nous utilisons les réseaux sans fil pour ce test

    La plupart des appareils mobiles sont équipés de fonctionnalités Wi-Fi ou Bluetooth qui permettent à l’appareil de se connecter et d’accéder à Internet ainsi qu’à d’autres technologies. Ces appareils émettent une adresse MAC Bluetooth ou Wi-Fi (une série de 12 chiffres) attribuée par le fabricant afin de permettre leur détection par des capteurs Wi-Fi ou BLE.

    United utilise son réseau sans fil pour détecter les adresses MAC disponibles qui émettent au sein de zones spécifiques et les anonymise en les convertissant en une chaîne de données hachées qui est ensuite utilisée pour le décompte des appareils présents. Nous utilisons ensuite ces informations anonymisées pour nous aider à déterminer combien de personnes peuvent se trouver au sein d’une zone.

    Nous ne recueillons pas et ne conservons pas d’attributs personnels identifiables pouvant être associés à l’adresse MAC et ne pouvons pas inverser le processus pour détecter une adresse MAC une fois que celle-ci a été anonymisée.

    Vous pouvez désactiver les fonctions Wi-Fi et Bluetooth de votre appareil pour empêcher sa détection par les réseaux sans fil.

    Pièces d’identité américaines

    En raison du coronavirus, si votre permis de conduire ou votre pièce d’identité délivrée par l’État a expiré le 1er mars 2020, ou après, et que vous n’avez pas la possibilité d’effectuer un renouvellement auprès de l’organisme délivrant les permis de conduire de votre État, vous pouvez toujours l’utiliser en tant que pièce d’identité admissible au contrôle de sécurité. La TSA acceptera les permis de conduire ou les pièces d’identité délivrées par l’État expirés un an après la date d’expiration ou 60 jours après la durée de la crise, la période la plus longue prévalant.

    Application de la loi REAL ID

    À compter du 1er octobre 2021, tous les voyageurs devront présenter un permis de conduire conforme à la loi REAL ID, un permis de conduire amélioré délivré par l’État ou tout autre justificatif d’identité accepté, tel qu’un passeport en cours de validité ou une pièce d’identité de l’armée des États-Unis, pour voyager au sein des États-Unis. Voir la liste complète des pièces d’identité acceptées.

    Les voyageurs qui ne présentent pas un type acceptable de pièce d’identité se verront refuser le passage au poste de contrôle de sécurité.

    Consultez des informations supplémentaires concernant l’application de la loi REAL ID ainsi que la FAQ.

    Changement d’aéroport à Berlin

    À compter du 8 novembre 2020, les vols à destination et au départ de Berlin (Allemagne) seront opérés à l’aéroport de Berlin-Brandebourg (BER). Celui-ci remplacera l’aéroport de Berlin-Tegel (TXL) et deviendra le principal aéroport international de Berlin. Toutes les activités des compagnies aériennes commerciales de l’aéroport de Tegel cesseront après le 7 novembre 2020. Pour obtenir les itinéraires et de plus amples informations concernant l’aéroport de Berlin-Brandebourg, rendez-vous sur https://ber.berlin-airport.de/

    Fermeture des tunnels piétonniers à l’aéroport O’Hare de Chicago

    À compter du 28 mai 2020, deux des quatre tunnels piétonniers reliant le terminal 1 et le terminal 2 de l’aéroport O’Hare de Chicago au parking principal et à la gare de la ligne bleue de la CTA seront fermés pour travaux. Les autres voies d’accès entre ces différents lieux resteront ouvertes et seront indiquées par des panneaux de signalisation.

    Horaires du poste de contrôle de sécurité de Cincinnati

    Le poste de contrôle de sécurité de l’aéroport de Cincinnati est ouvert de 3 h 30 à 21 h 00 tous les jours. Nous vous invitons à vous présenter à l’aéroport avant 21 h 00, même si votre vol est retardé, pour avoir suffisamment de temps pour passer le poste de contrôle de sécurité avant sa fermeture. Ce poste ne restera pas ouvert plus tard pour s’adapter aux départs retardés, et dans ce cas vous ne pourrez pas embarquer sur votre vol.

    Travaux à Denver

    Si vous voyagez au départ de Denver, nous vous recommandons d’arriver deux heures avant l’heure de départ prévue de votre vol en raison des travaux qui ont lieu dans le Great Hall du Terminal principal. Les travaux en cours peuvent entraîner des délais d’enregistrement plus longs ainsi que la présence de murs temporaires et une réduction des possibilités de restauration et de shopping. Une signalétique sera installée dans le terminal et du personnel sera disponible pour répondre à vos questions. Consultez le site Web de l’aéroport international de Denver pour plus d’informations.​

    Dépôt des bagages à Denver

    L’aéroport international de Denver (DEN) offre un service d’enregistrement et de dépôt des bagages gratuit au sein du Transit Center ainsi qu’au niveau de la 75e Avenue afin que vous puissiez voyager en toute tranquillité, sans bagages, de votre arrivée à l’aéroport jusqu’à l’embarquement à bord de votre vol.

    • Ce service est disponible pour les vols United au sein des États-Unis. Les vols vers des destinations internationales ne permettent pas de bénéficier du service de dépôt des bagages.
    • Déposez vos bagages au moins 90 minutes avant votre vol.
    • Évitez les files d’attente au comptoir en enregistrant vos bagages et en récupérant votre carte d’embarquement.
    • Ce service est gratuit. Les frais relatifs aux bagages restent applicables et peuvent être payés à n’importe quel point de dépôt des bagages.
    • Les passagers voyageant avec des enfants en bas âge doivent se rendre au comptoir d’enregistrement pour obtenir les cartes d’embarquement des enfants.

    Enregistrement des bagages au Transit Center : Enregistrez vos bagages au Transit Center et récupérez votre carte d’embarquement avant de rejoindre le terminal et de passer les contrôles de sécurité.

    • Lieu : Transit Center, niveau 1 (en dessous du Westin)
    • Horaires : de 6 h 00 à 18 h 00 (pour les vols partant jusqu’à minuit)

    Enregistrement des bagages en voiture sur la 75e Avenue : Enregistrez vos bagages sans quitter votre voiture avant de vous garer. Un agent d’accueil prendra en charge les bagages se trouvant dans votre voiture, vous enregistrera sur votre vol et imprimera même votre carte d’embarquement. Vous pourrez ensuite vous garer dans l’un des parkings ou vous diriger vers le terminal, et cela sans bagages. En arrivant dans le terminal, dirigez-vous directement vers les postes de contrôle de sécurité.

    • Lieu : 75e Avenue près du parking Pikes Peak
    • Accès : Quittez Peña Blvd pour prendre la 75e Avenue, continuez tout droit et, après l’intersection avec Gun Club Rd, suivez les panneaux jusqu’à la file pour l’enregistrement des bagages
    • Horaires : du samedi au jeudi, de 4 h 00 à 16 h 00 ; le vendredi, de 4 h 00 à 19 h 00

    Durée des formalités aéroportuaires à Haneda

    En raison des travaux d’agrandissement actuellement en cours à l’aéroport Haneda (HND), nous vous recommandons de vous enregistrer en ligne ou via l’application United et de prévoir plus de temps pour enregistrer vos bagages et passer les contrôles de sécurité.

    Travaux et fermetures à l’aéroport intercontinental de Houston

    À compter du 1er décembre 2020, les travaux de construction routière sur la route du terminal Nord de l’aéroport intercontinental de Houston entraîneront la réduction du nombre de voies menant aux arrivées du terminal C. Par conséquent, nous prévoyons qu’il y aura un trafic plus important que d’habitude pour les passagers partant des terminaux C, D et E. Les travaux de construction routière devraient se terminer en mars 2021.

    Pour éviter le dépôt et la prise en charge des passagers le long du trottoir, les membres de la famille ou les amis des passagers peuvent se garer gratuitement dans le parking du terminal C pendant la première heure.

    À compter du 13 janvier 2021, les travaux pour la mise en place d’un nouveau système de prise en charge des bagages sont susceptibles d’engendrer des embouteillages le long des routes menant aux terminaux Nord et Sud. Nous vous recommandons de prévoir plus de temps pour rejoindre l’aéroport et vous enregistrer avant votre vol.

    Durée des formalités à l’aéroport de Kansas City

    Nous conseillons à nos clients partant de Kansas City (MCI) de prévoir plus de temps pour l’enregistrement et les contrôles de sécurité, en particulier le matin. Les comptoirs d’enregistrement à l’aéroport ouvrent à 3 h 30 et les contrôles de sécurité de la TSA ouvrent à 3 h 45.

    Durée des formalités aéroportuaires à Lafayette, Louisiane

    Nous conseillons à nos clients au départ de Lafayette (LFT) de prévoir plus de temps pour l’enregistrement et les contrôles de sécurité. Les comptoirs d’enregistrement à l’aéroport ouvrent à 3 h 30 et les contrôles de sécurité de la TSA ouvrent à 3 h 00.

    Informations sur le trafic à l’aéroport de Los Angeles et zone de ramassage des taxis et des services de course partagée

    Les travaux de construction en cours près de Los Angeles (LAX) provoquent un trafic important à l’extérieur de l’aéroport. Nous vous recommandons de prévoir du temps supplémentaire et d’arriver au moins deux heures avant votre vol.

    Les zones de ramassage des taxis et des services de course partagée quittant l’aéroport ont été transférées à LAX-it, un nouvel espace accessible aux voyageurs en navette ou à pied depuis la zone de retrait des bagages. En savoir plus sur flylax.com/lax-it

    Nouvelles informations concernant le terminal B de l’aéroport de New York LaGuardia

    Avec l’ouverture du nouveau hall des arrivées/départs du terminal B à l’aéroport de New York LaGuardia le 13 juin 2020, il peut y avoir jusqu’à 20 minutes de marche entre la fin du contrôle de sécurité de la TSA au sein du terminal B et la zone de la porte d’embarquement. Les voyageurs partant du terminal B après cette date devraient prévoir d’arriver à l’aéroport plus tôt que d’habitude afin de prendre en compte ce temps de trajet supplémentaire.

    Changement de terminal à l’aéroport de Phoenix

    Tous nos vols partent du et arrivent au nouveau terminal 3 de l’aéroport international Sky Harbor de Phoenix (PHX).

    Durée des formalités à San Pedro Sula

    L’aéroport Ramón-Villeda-Morales dispose de moyens limités suite aux dommages causés par les tempêtes et l’inondation. Par conséquent, l’enregistrement peut prendre plus de temps que d’habitude étant donné qu’il est nécessaire de vérifier tous les documents relatifs au COVID-19. Nous vous recommandons d’arriver au moins quatre heures avant l’heure prévue du départ de votre vol et d’utiliser la fonctionnalité de préenregistrement du service des douanes et de l’immigration sur prechequeo.inm.gob.hn/Login

    Contrôles de sécurité supplémentaires à San Juan

    La TSA a mis en place des mesures de sécurité supplémentaires à l’aéroport international Luis Muñoz Marín (SJU) qui exigent que tous les produits alimentaires humides ou congelés soient retirés des bagages à main pour être contrôlés. Bien que les produits alimentaires soient autorisés dans les bagages à main, les voyageurs au départ de San Juan sont invités à prévoir plus de temps aux contrôles de sécurité ou à enregistrer les bagages contenant des produits alimentaires humides ou congelés afin d’accélérer les contrôles. Cette politique s’applique aux files de contrôle normales mais ne concerne pas les files TSA Pre✓®.

    Travaux à Vail dans le Colorado

    Des travaux sont en cours à l’aéroport régional du comté d’Eagle (EGE), ce qui entraîne un plus long temps de marche entre le contrôle de sécurité de la TSA et les portes d’embarquement. Nous recommandons aux clients de prévoir plus de temps pour parcourir cette distance et les invitons à s’enregistrer 45 minutes avant le départ s’ils voyagent avec des bagages enregistrés.

    Travaux à l’aéroport de Washington Dulles

    Des travaux sont en cours à l’aéroport de Washington Dulles (IAD) à côté des comptoirs d’enregistrement. Vous risquez de devoir attendre plus longtemps pour vous enregistrer ou pour enregistrer vos bagages ; nous vous recommandons donc d’arriver à l’aéroport à l’avance.

    Travaux de construction à l’aéroport de Washington National

    Les travaux de construction à l’aéroport de Washington National (DCA) sont susceptibles d’engendrer des embouteillages sur les routes autour de l’aéroport, car les voies situées devant le terminal B seront fermées par les équipes de travail. Veuillez prévoir plus de temps pour rejoindre ou quitter l’aéroport. Si vous devez déposer ou embarquer quelqu’un, nous vous invitons à utiliser les parkings du terminal, ces derniers étant situés en dehors de la zone en travaux. Consultez le site Web flyreagan.com/ProjectJourney pour les dernières mises à jour.

  •  

    Si vous avez prévu de vous rendre dans nos espaces, découvrez comment nous plaçons votre santé et votre sécurité au cœur de votre expérience United Club℠.

    Nous avons temporairement suspendu nos activités dans la plupart des espaces United Club ainsi que dans tous les salons United Polaris® de notre réseau. Pour connaître les nouveaux horaires, consultez la page dédiée à nos espaces United Club et nos salons. Les horaires ainsi que les espaces disponibles sont susceptibles d’être modifiés.

  •  

    Billets : Pour les billets émis entre le 3 mars et le 31 mars 2020, les clients pourront modifier leur billet sans frais et réserver un vol de valeur égale ou inférieure pour un voyage effectué dans un délai de 24 mois à partir de la date d’émission du billet initial. Pour les billets émis entre le 1er avril 2020 et le 31 mars 2021, les clients pourront modifier leur billet sans frais et réserver un vol de valeur égale ou inférieure pour un voyage effectué dans un délai de 12 mois à compter de la date d’émission du billet initial.

    Si le nouveau vol a un prix plus élevé, le client pourra modifier son billet sans frais mais devra payer la différence de tarif. Si le nouveau vol a un prix moins élevé, le client pourra modifier son billet sans frais mais la différence de tarif ne lui sera pas remboursée.

    Modifications/annulations : Si le client décide de modifier ou d’annuler le vol qu’il a réservé entre le 3 mars 2020 et le 31 mars 2020, celui-ci pourra conserver la valeur de son billet et l’utiliser sans frais pour un nouveau billet, pour un voyage prévu dans un délai de 24 mois à partir de la date d’émission du billet initial. Si le client décide de modifier ou d’annuler le vol qu’il a réservé entre le 1er avril 2020 et le 31 mars 2021, celui-ci pourra conserver la valeur de son billet et l’utiliser sans frais pour un nouveau billet, pour un voyage prévu dans un délai de 12 mois à compter de la date d’émission du billet initial. Toute modification ou annulation doit être effectuée avant la date de voyage figurant sur le billet.

    Validité du tarif : Cela s’applique à tous les billets, à tous les types de tarifs UA, à toutes les destinations, à tous les points de vente, à toutes les dates de voyage disponibles à la vente, à condition que le numéro de billet commence par 016.

    Divers : Tarifs, frais, règlements et offres susceptibles d’être modifiés sans préavis. Les sièges sont fonction de la capacité et peuvent ne pas être disponibles sur tous les vols ou tous les jours. Certains tarifs ne sont pas remboursables plus de 24 h après l’achat. D’autres restrictions peuvent s’appliquer.

 

  

Cuba : Restrictions de voyage

Les vols non humanitaires à destination de Cuba sont suspendus.