Important notices

Informations actualisées le [TIMESTAMP]. Les informations sont mises à jour dès leur réception.

 

Mises à jour relatives au coronavirus (COVID-19)


  •  
    1. Sur united.com, sélectionnez « Mes voyages » et saisissez vos informations.
    2. Sélectionnez « Modifier le vol » puis « Modifier » afin d’effectuer les changements suivants :
      1. Date de voyage ou destination
      2. Ajouter un vol
      3. Supprimer un vol
    3. Sélectionnez « Continuer » et choisissez un nouveau vol.
    4. Poursuivez la réservation pour confirmer votre nouveau vol.

    Remarque : Les frais de modification apparaîtront comme étant annulés mais une différence tarifaire peut s’appliquer.

    Obtenir des instructions plus détaillées pour modifier ou annuler les vols

    Nous site Web rencontre actuellement une forte affluence. Si vous rencontrez une erreur en essayant de modifier ou d’annuler votre vol, veuillez réessayer ultérieurement.

    1. Sur united.com, sélectionnez « Mes voyages » et saisissez vos informations.
    2. Sélectionnez « Annuler le vol ».
    3. Confirmez votre annulation de vol.
    4. Si vous avez un crédit pour un vol à venir, sélectionnez « Utiliser un crédit pour un vol à venir » en revenant sur votre réservation pour réserver de nouveaux vols et utiliser votre crédit.

    Obtenir des instructions plus détaillées pour modifier ou annuler les vols

    Nous site Web rencontre actuellement une forte affluence. Si vous rencontrez une erreur en essayant de modifier ou d’annuler votre vol, veuillez réessayer ultérieurement.

Des masques de protection sont requis pour tous les voyageurs

Pour la sécurité de tous, tous les voyageurs sont tenus de porter un masque couvrant complètement leur nez et leur bouche tout au long du vol sauf lorsqu’ils mangent ou boivent. Les visières de protection portées seules ne sont pas considérées comme une protection pour le visage suffisante. Les voyageurs qui ne portent pas leur masque à bord de l’appareil pourraient se voir refuser l’accès aux vols United par la suite. Les enfants en bas âge, les voyageurs ayant des problèmes de santé ou présentant des handicaps qui les empêchent de porter un masque, et les personnes qui ne sont pas en mesure de retirer ou de mettre un masque sont dispensés de cette obligation.

Exemptions des frais de modification de voyage et mises à jour

Étant donné que les restrictions et mandats gouvernementaux sont fréquemment mis à jour, ces informations sont susceptibles d’être modifiées à tout moment sans préavis. Consulter les informations les plus récentes

Aucune annulation de vol n'est actuellement en vigueur.​​

 

Tous les frais de modification sont annulés pour les billets émis au plus tard le 2 mars 2020 pour les voyages prévus entre le 1er juin et le 31 décembre

Aéroports

  • Toutes les villes

Dates initiales de voyage 

Du 1er juin 2020 au 31 décembre 2020

Informations supplémentaires

Modifications de vol :

  • Les modifications ou annulations doivent être effectuées au plus tard le 31 juillet 2020
  • Le nouveau voyage réservé doit débuter dans un délai de 24 mois à partir de la date d’émission du billet initial

Le billet initial doit être émis le ou avant le :

Le 2 mars 2020

Informations destinées aux agents de voyages :

Les agents de voyage peuvent procéder volontairement à des modifications en saisissant le code d’exonération 7JC51 dans le champ OSI (pour les agences effectuant des déclarations conformément à l’ARC et au BSP), par exemple, OSI UA 7XXXX.

Tous les frais de modification sont annulés pour les billets émis au plus tard le 2 mars 2020

Aéroports

  • Toutes les villes

Dates initiales de voyage 

Le 3 mars 2020 — le 31 mai 2020

Informations supplémentaires

Modifications de vol :

  • Les nouveaux billets doivent être réémis dans un délai de 24 mois à partir de la date du billet initial
  • Le nouveau voyage réservé doit débuter dans un délai de 24 mois à partir de la date d’émission du billet initial

Le billet initial doit être émis le ou avant le :

Le 2 mars 2020

Informations destinées aux agents de voyages :

Les agents de voyage peuvent procéder volontairement à des modifications en saisissant le code d’exonération 7JC4S dans le champ OSI (pour les agences effectuant des déclarations conformément à l’ARC et au BSP), par exemple, OSI UA 7XXXX.

Global

 

Asie

 

Australie et Pacifique

 

Caraïbes

 

Europe

 

Mexique et Amérique centrale

 

Moyen-Orient

 

Amérique du Nord

 

Amérique du Sud

 
Exemption des frais de modification de voyage :

Pas de frais de modification pour les nouvelles réservations

Nous savons que les gens remettent en question leurs projets de voyage à l’heure actuelle et nous souhaitons vous donner plus de flexibilité pour la planification de votre prochain déplacement. C’est pourquoi nous vous offrons la possibilité de modifier votre billet sans frais au cours des 12 prochains mois pour tout vol réservé auprès de nous avant le 31 juillet 2020. Voir les Conditions générales

Nous prolongeons la durée de validité des certificats électroniques

Pour vous donner plus de flexibilité lorsque vous voyagez, les certificats électroniques sont maintenant valides pour une durée de 24 mois à compter de la date à laquelle ils ont été émis. Cela comprend tous les certificats électroniques actuellement valides et les nouveaux certificats émis à partir du 1er avril 2020.

Ce changement de politique sera reflété automatiquement, mais peut ne pas apparaître partout immédiatement. Nous vous remercions pour votre patience durant ce processus.

Exonération des frais de recréditation des vols de récompense

Si vous souhaitez annuler votre voyage récompense, nous annulerons tous les frais de recréditation pour les vols de récompense prévus au plus tard le 31 juillet 2020. Nous annulons également les frais de recréditation pour les vols de récompense prévus avant le 31 décembre 2020, qui sont annulés au moins 30 jours avant la date de départ. Vous pouvez également modifier votre vol de récompense sans frais. En savoir plus sur la modification ou l’annulation de votre vol récompense.

Pour obtenir plus d’informations sur la procédure à suivre si votre voyage est concerné par une exemption, consultez la page sur les Retards de vols et annulations.

Chine : Restrictions de voyage

Le gouvernement de Chine a émis des restrictions d’entrée s’appliquant aux passagers qui se rendent en Chine continentale. Seuls les citoyens chinois et les passagers dont les passeports ne sont pas soumis à cette réglementation seront autorisés à entrer en République populaire de Chine. Veuillez contacter l’ambassade chinoise pour savoir si vous êtes autorisé à voyager. En outre, les titulaires d’un passeport chinois devront répondre à un questionnaire de santé et relatif à l’épidémie au sein de l’application Wechat tous les jours pendant les 14 jours précédant (et comprenant) le jour de leur vol à destination de la Chine. Il est obligatoire de remplir le questionnaire de l’application pour embarquer à bord des vols à destination de la Chine continentale. Pour en savoir plus, veuillez consulter le site Web de l’ambassade de Chine ou le site Web de l’Administration de l’aviation civile de Chine.

Tous les passagers arrivant en Chine continentale devront se soumettre à un test de dépistage du COVID-19 et respecter une quarantaine obligatoire de 14 jours à leurs frais. Nous recommandons aux voyageurs d’effectuer un test de dépistage du COVID-19 aux États-Unis et de confirmer un résultat négatif dans les 48 heures précédant leur voyage.

Hong Kong : Restrictions de voyage

Les voyageurs ne sont pas autorisés à entrer à Hong Kong ou à y transiter à l’exception des personnes mentionnées ci-dessous :

  • Les passagers ayant un passeport délivré par Hong Kong
  • Les passagers ayant un passeport britannique avec la nationalité « British National (Overseas) » qui résident à Hong Kong
  • Les résidents de Hong Kong ayant une carte d’identité permanente, un visa étudiant ou de travail valide, ou un visa de longue durée, qui entrent sur le territoire pendant la durée de validité d’un séjour autorisé.
  • Les passagers qui se sont uniquement rendus en Chine, à Taipei ou à Macao au cours des 14 derniers jours
  • Les passagers en provenance de Chine continentale, de Taipei ou de Macao qui ne se sont pas rendus dans un autre pays ou une autre région au cours des 14 derniers jours
  • Les agents publics exerçant des fonctions gouvernementales y compris le personnel des postes consulaires
  • Les conjoints et enfants mineurs des résidents hongkongais
  • Le personnel engagé dans la lutte contre l’épidémie approuvé par le gouvernement de la RAS de Hong Kong

Tous les voyageurs qui peuvent entrer à Hong Kong devront respecter une quarantaine de 14 jours et présenter un formulaire de déclaration médicale dûment rempli au ministère de la Santé à leur arrivée. Les passagers peuvent uniquement voyager sur les vols opérés par le même groupe de compagnies aériennes et ne peuvent se rendre en Chine continentale via Hong Kong.

Inde : Restrictions de voyage

Les vols à destination de l’Inde sont suspendus jusqu’au 31 juillet 2020. Les voyageurs devront respecter une quarantaine de 14 jours à leur arrivée.

Japon : Restrictions de voyage

Les voyageurs qui se sont rendus dans les pays mentionnés dans la première section de cette page au cours des 14 derniers jours ne sont pas autorisés à entrer sur le territoire. Cela ne s’applique pas aux :

  • citoyens japonais
  • conjoints ou enfants des citoyens japonais s’ils sont en mesure de le prouver
  • Les résidents du Japon ayant le statut de « Résident permanent », « Conjoint d’un enfant de citoyen japonais », « Conjoint ou enfant d’un résident permanent » ou « Résident de longue durée » ayant quitté le Japon avec une permission de retour avant le 2 avril 2020 (renseignez-vous auprès du Ministère des Affaires étrangères du Japon pour connaître la liste complète des exceptions en ce qui concerne les autres dates)
  • passagers avec un permis de séjour permanent spécial. Cependant, ceux-ci doivent disposer d’un permis de retour délivré par un agent d’immigration régional.
  • Personnel militaire américain

Le Japon a également suspendu ou invalidé divers visas. Assurez-vous de vérifier la validité de votre visa.

Les voyageurs à destination du Japon devront se soumettre à un test de dépistage du COVID-19 à leur arrivée.

Pour obtenir de plus amples informations, consultez la page des recommandations relatives au coronavirus (COVID-19).

Singapour : Restrictions de voyage

Seuls les résidents de Singapour de retour dans le pays et les voyageurs avec un laissez-passer pour un séjour de longue durée sont autorisés à entrer dans le pays. Les visiteurs qui souhaitent faire un court séjour ne sont pas autorisés à entrer à Singapour ou à y transiter. Tous les voyageurs arrivant dans le pays sont tenus de remplir un formulaire de déclaration médicale avant l’embarquement et devront respecter une quarantaine de 14 jours à leur arrivée.

Les vols à destination de Singapour partiront de San Francisco et feront escale à Hong Kong avant de poursuivre leur trajet. Le vol de retour de Singapour à San Francisco fera également escale à Hong Kong. Les passagers devront descendre de l’avion à Hong Kong et se soumettre à un contrôle de sécurité et à une vérification de la température. Les correspondances vers une autre destination à partir de Singapour ne sont pas disponibles actuellement : tous les passagers doivent donc avoir pour destination finale Singapour.

Corée du Sud : Restrictions de voyage

Tous les voyageurs devront se soumettre à un test de dépistage du COVID-19 à leur arrivée ou dans les trois jours précédant leur arrivée à Séoul. Par ailleurs, les personnes qui ne disposent pas d’une résidence permanente en Corée devront respecter une quarantaine de 14 jours au sein d’un établissement du gouvernement à leurs frais et remplir le document Agreement to Facility Quarantine (Consentement de mise en quarantaine dans un établissement dédié). Les citoyens et résidents de Corée sont tenus d’installer l’application mobile de protection de la sécurité dans le cadre d’une auto-quarantaine. Les clients ayant l’intention de faire un court séjour en Corée sont tenus d’installer l’application mobile d’auto-diagnostic.

Le terminal urbain de Gangnam est temporairement fermé pour les enregistrements jusqu’à nouvel ordre. Les voyageurs doivent se rendre à l’aéroport pour la prise en charge de leurs bagages.

Australie : Restrictions de voyage

Les voyageurs ne sont pas autorisés à transiter ou à entrer en Australie, à l’exception des personnes mentionnées ci-dessous :

  • Les citoyens australiens et les membres de leur famille proche
  • Les résidents permanents d’Australie et les membres de leur famille proche
  • Les citoyens de Nouvelle-Zélande résidant en Australie
  • Le personnel de bord des compagnies aériennes
  • Les diplomates accrédités en Australie et résidant actuellement en Australie et les membres de leur famille proche

Tous les voyageurs doivent s’auto-isoler pendant une période de 14 jours à partir de leur arrivée en Australie. Si la durée de leur séjour est inférieure à 14 jours, ceux-ci doivent s’auto-isoler pendant toute la durée de leur séjour. Si les voyageurs transitent par l’Australie pour une durée de huit à 72 heures, ceux-ci doivent se soumettre à une quarantaine obligatoire dans un établissement désigné par l’État jusqu’à l’heure de leur vol de départ.

Guam : Restrictions de voyage

Tous les voyageurs entrant à Guam devront se soumettre à une quarantaine volontaire de 14 jours au sein d’un centre de quarantaine GovGuam, ou au sein d’un établissement de quarantaine dédié et agréé et devront signer une lettre d’acceptation de quarantaine. Les voyageurs qui refusent de signer ce document seront soumis à une quarantaine imposée.

Un résultat négatif de test PCR (réaction en chaîne par polymérase) obtenu avant l’arrivée, en particulier pour ceux qui voyagent au départ d’une zone à haut risque, est nécessaire pour déterminer le lieu de la quarantaine obligatoire et savoir si le voyageur peut bénéficier d’une durée de quarantaine réduite.

Les résidents de Guam, le personnel médical essentiel ou les autres travailleurs essentiels, ou les personnes qui se sont rendues à Guam en raison d’une situation d’urgence ou de difficultés personnelles, telles que définies et approuvées par le Guam Department of Health and Social Services (DPHSS), pourront éventuellement être autorisées à effectuer la quarantaine obligatoire de 14 jours au sein de leur résidence ou d’un logement de location.

Tous les non résidents seront soumis à une quarantaine de 14 jours au sein d’un centre de quarantaine GovGuam dédié. Les passagers en transit devront se rendre dans un centre de quarantaine GovGuam pendant la durée du transit et seront ramenés à l’aéroport pour leur vol de départ.

Tout passager ayant des correspondances le jour même ou présentant le résultat d’un test PCR de dépistage du COVID-19 valide réalisé par un laboratoire d’analyses au cours des 72 dernières heures attestant qu’il ou elle n’est pas infecté(e) n’est pas concerné par les exigences de quarantaine.

Îles Marshall : Restrictions de voyage

Les voyageurs ne sont pas autorisés à entrer sur le territoire des Îles Marshall jusqu’au 5 août 2020.

Micronésie : Restrictions de voyage

Jusqu’à nouvel ordre, aucun passager ne sera autorisé à quitter l’avion au sein des quatre États des États fédérés de Micronésie (Yap, Chuuk, Pohnpei et Kosrae).

Les Palaos : Restrictions de voyage

Les voyageurs qui se sont rendus en Chine, à Hong Kong ou à Macao, ou qui y ont transité, au cours des 14 derniers jours ne sont pas autorisés à entrer aux Palaos.

Saipan : Restrictions de voyage

Les voyageurs arrivant à Saipan en provenance d’un pays où une épidémie de COVID-19 s’est déclarée, y compris Guam, Hawaï et les États-Unis continentaux, devront respecter une quarantaine de 14 jours consécutifs au sein d’un centre agréé par le gouvernement. Cela s’applique aussi bien aux résidents qu’aux non-résidents. Les voyageurs qui doivent quitter l’île avant la période de 14 jours seront autorisés à retourner à Guam.

Les voyageurs arrivant dans les Îles Mariannes du Nord et dont la destination finale est l’île de Tinian ou l’île de Rota doivent effectuer une quarantaine de 14 jours sur l’île de Saipan avant de se rendre sur l’île de Tinian ou de Rota.

Toutes les personnes arrivant dans les îles Mariannes du Nord pourront être dispensées de l’obligation de quarantaine et auront la possibilité de respecter une auto-quarantaine si elles effectuent toutes les démarches suivantes :

  • Remplir le formulaire de déclaration obligatoire du Commonwealth des Îles Mariannes du Nord en ligne au moins trois jours avant leur arrivée à Saipan
  • S’inscrire au système de surveillance des symptômes Sara Alert Symptom Monitoring System, y répondre quotidiennement et respecter une auto-quarantaine de 14 jours consécutifs conformément aux prescriptions de la CHCC
  • Consentir à un prélèvement d’échantillon pour le dépistage du COVID-19 à leur arrivée et cinq jours après leur arrivée
  • Présenter un justificatif de test PCR (réaction en chaîne par polymérase) valide réalisé à partir d’un échantillon prélevé au minimum trois jours et au maximum six jours avant l’arrivée du passager à Saipan, qui sera examiné par un représentant du service de santé du Commonwealth des îles Mariannes du Nord
  • Un justificatif de résultat de test PCR est valide s’il correspond à un échantillon du voyageur prélevé 3 à 6 jours avant son arrivée

Le résultat du test doit être en anglais et comprendre le nom du voyageur, le nom du laboratoire ayant effectué l’analyse, la date de prélèvement de l’échantillon, la mention que le test PCR a été réalisé ainsi que le résultat du test lui-même

Tous les voyageurs doivent également remplir un formulaire de santé avant d’atterrir à Saipan. Pour obtenir plus d’informations, consultez le site Web du gouverneur.

Tahiti : Restrictions de voyage en Polynésie française

Les voyageurs ne sont pas autorisés à entrer en Polynésie française (PPT) à l’exception des résidents de Polynésie française. Les passagers doivent être en possession d’un certificat de voyage international pour entrer et transiter en Polynésie française. Le certificat doit être obtenu avant le départ via les services consulaires français à l’étranger ou en ligne sur https://www.interieur.gouv.fr

Les passagers devront également présenter un certificat médical mentionnant un résultat de test de dépistage du coronavirus (COVID-19) négatif délivré au maximum 72 heures avant leur arrivée.

Jusqu’au 15 juillet 2020, une déclaration sur l’honneur dûment remplie attestant que les passagers ne présentent pas de symptômes du coronavirus (COVID-19) et qu’ils respecteront une quarantaine de 7 jours devra être présentée avant l’embarquement ainsi qu’au service de l’immigration lors de l’arrivée en Polynésie française. Le certificat doit être obtenu avant le départ auprès des services consulaires français à l’étranger ou en ligne.

Aruba : Restrictions de voyage

Le gouvernement d’Aruba exige que tous les voyageurs qui entrent sur le territoire effectuent une demande de carte ED (carte d’embarquement et de débarquement) en ligne 72 heures avant leur voyage afin d’être autorisés à embarquer à bord de leur vol à destination d’Aruba. Les voyageurs arrivant en provenance des États suivants doivent également transmettre en ligne un justificatif de test de dépistage du COVID négatif réalisé 12 à 72 heures avant le départ : Alabama, Arizona, Arkansas, Californie, Caroline du Nord, Caroline du Sud, Colorado, Dakota du Sud, Floride, Géorgie, Idaho, Iowa, Kansas, Louisiane, Mississippi, Nevada, Ohio, Oklahoma, Oregon, Tennessee, Texas, Utah, Wisconsin, Wyoming.

En outre, tous les voyageurs devront prendre les dispositions nécessaires pour avoir une assurance médicale valide prenant en charge les frais liés au COVID-19 couvrant leur séjour à Aruba. Il est vivement recommandé à tous les voyageurs de présenter un justificatif de test de dépistage (PCR) du COVID-19 négatif réalisé dans les 72 heures précédant l’embarquement. Les voyageurs n’ayant pas été testés avant leur vol seront tenus de prépayer un test de dépistage du COVID-19 obligatoire auquel ils devront se soumettre à leur arrivée et devront respecter une auto-quarantaine jusqu’à l’obtention des résultats.

Afin d’effectuer la procédure de demande de carte ED (carte d’embarquement et de débarquement) et en savoir plus, veuillez vous rendre sur www.edcardaruba.aw

Bahamas : Restrictions de voyage

Les voyageurs doivent se soumettre à un test RT-PCR de dépistage du COVID-19 dans les 7 jours précédant leur arrivée aux Bahamas et présenter un résultat de test négatif. Cela ne s’applique pas aux personnes suivantes :

  • Les citoyens et résidents des Bahamas en provenance d’Antigua-et-Barbuda, de la Barbade, du Belize, de la Dominique, de la Grenade, de Guyane, de Haïti, de Jamaïque, de Montserrat, de Saint-Christophe-et-Niévès, de Sainte-Lucie, de Saint-Vincent et les Grenadines, du Suriname ou de Trinité-et-Tobago
  • Les citoyens et résidents des Bahamas avec un justificatif attestant que les tests PCR de dépistage du coronavirus (COVID-19) n’étaient pas disponibles dans le pays de départ
  • Les passagers de moins de 2 ans

Veuillez noter que les tests d’anticorps « rapides » ou « express » ne seront pas acceptés par les autorités.

Les passagers devront ensuite remplir une demande de carte de santé de voyage (une par passager) sur https://travel.gov.bs pour recevoir une confirmation d’entrée aux Bahamas. Le jour du voyage, les voyageurs devront présenter le résultat de leur test et la carte de santé de voyage délivrée par le Ministère de la Santé à leur arrivée. Les citoyens et résidents des Bahamas arrivant sans justificatif d’un test PCR de dépistage du coronavirus (COVID-19) devront respecter une quarantaine de 14 jours.

Jamaïque : Restrictions de voyage

Tous les passagers voyageant à destination de la Jamaïque doivent être en possession d’une autorisation de voyage délivrée par le gouvernement de Jamaïque avant l’embarquement. Les résidents doivent s’inscrire sur le site Web du service de l’immigration du gouvernement, et les non résidents doivent s’inscrire sur visitjamaica.com. Les approbations sont valables sept jours. Les voyageurs doivent présenter un exemplaire papier ou électronique de l’autorisation de voyage à l’embarquement.

Les citoyens et les visiteurs arrivant en Jamaïque devront se soumettre à un test de dépistage du COVID-19 ainsi qu’à un examen médical et à une évaluation des risques réalisés par les autorités sanitaires jamaïcaines. Les voyageurs doivent s’isoler pendant l’attente des résultats, chez eux ou au sein d’un établissement du gouvernement pour les citoyens/résidents jamaïcains, ou au sein de leur hôtel/lieu de villégiature/adresse de séjour pour les passagers qui ne sont pas des résidents/citoyens jamaïcains. Les autorités peuvent imposer des mesures d’isolation supplémentaires en fonction du résultat du test :

  • Les citoyens/résidents jamaïcains dont le test est positif demeureront en quarantaine chez eux ou au sein d’un établissement du gouvernement. Ceux dont le test est négatif devront s’auto-isoler chez eux pendant 14 jours.
  • Les passagers étrangers qui visitent le pays à des fins touristiques et dont le test est négatif peuvent séjourner dans leur hôtel/lieu de villégiature et rester au sein d’un « corridor de résilience face au COVID-19 » défini. Ceux dont le test est positif doivent s’isoler dans leur hôtel/lieu de villégiature ou au sein d’un établissement du gouvernement.
  • Les passagers étrangers séjournant dans le pays à des fins professionnelles et dont le test est positif devront s’isoler au sein de leur hôtel/adresse de séjour ou au sein d’un établissement du gouvernement. Ceux dont le test est négatif sont libres d’assister à leurs réunions.

Les résidents des régions qui ont été déclarées à haut risque par le ministère de la Santé et du Bien-être (Floride, New York, Arizona et Texas) seront tenus de soumettre en ligne un résultat de test PCR (Réaction en chaîne par polymérase) de dépistage du COVID-19 valide réalisé dans les 7 jours précédant leur arrivée en Jamaïque en s’enregistrant sur visitjamaica.com.

Costa Rica : Restrictions de voyage

Jusqu’au 2 août 2020, les passagers ne sont pas autorisés à entrer au Costa Rica, à l’exception des personnes mentionnées ci-dessous :

  • Les citoyens et résidents du Costa Rica
  • Les passagers qui ont quitté le Costa Rica avant le 25 mars 2020 et qui disposent d’une résidence permanente ou temporaire, ou qui disposent d’un titre de séjour d’une catégorie spéciale (Categoria Especial) ou d’une sous-catégorie de non-résidents (No Residente subcategoria Estancia)

Tous les passagers entrant dans le pays doivent remplir un formulaire médical avant leur arrivée. Vous pouvez remplir le formulaire demandé en ligne en anglais ou en espagnol et l’envoyer avant votre voyage.

Les citoyens et résidents du Costa Rica seront soumis à des mesures d’isolement pendant 14 jours.

Belgique : Restrictions de voyage

Les voyageurs ne sont pas autorisés à entrer. Cela ne s’applique pas aux personnes suivantes :

  • Les voyageurs arrivant d’un des États membres de l’EEE et de Suisse
  • Les citoyens d’Andorre, de Monaco, de la Macédoine du Nord, du Monténégro, de Saint-Marin, de Serbie, de Suisse, du Vatican (Saint-Siège) et des États membres de l’EEE
  • Les voyageurs titulaires d’un passeport britannique stipulant le statut « British Citizen », d’un passeport britannique avec le statut « British Overseas Territories Citizen » délivré par Gibraltar, ou d’un passeport britannique accompagné d’un « Certificate of Entitlement to the Right of Abode » (attestation de droit de résidence) délivré par le Royaume-Uni
  • Les voyageurs titulaires d’un permis de séjour de longue durée ou d’un visa « D » de longue durée délivré par l’un des États membres de l’EEE, la Suisse ou le Royaume-Uni, retournant dans leur pays de résidence en passant par la Belgique
  • Les membres de la famille des citoyens des États membres de l’EEE et de la Suisse
  • Les membres de la famille de citoyens britanniques
  • Le personnel militaire

Tous les voyageurs doivent remplir un formulaire de localisation pour la santé publique et le présenter à un agent United pour embarquer à bord de leur vol. Les voyageurs ne pourront pas embarquer à bord de l’avion si leurs formulaires n’ont pas été dûment remplis. Les voyageurs devront également présenter le formulaire de localisation aux agents publics belges à leur arrivée.

En outre, tous les voyageurs seront tenus de respecter une auto-quarantaine de 14 jours à leur arrivée.

France : Restrictions de voyage

Les passagers ne sont pas autorisés à entrer en France. Cela ne s’applique pas aux personnes suivantes :

  • Les citoyens français, leur conjoint et leurs enfants
  • Les citoyens d’Andorre, de Monaco, de Saint-Marin, de Suisse, du Vatican (le Saint-Siège) et d’un État membre de l’EEE, leur conjoint et leurs enfants
  • Les citoyens britanniques, leur conjoint et leurs enfants
  • Les passagers arrivant d’Andorre, d’Australie, du Canada, de Corée du Sud, de Géorgie, du Japon, de Monaco, du Monténégro, du Maroc, de Nouvelle-Zélande, du Royaume-Uni, du Rwanda, de Saint-Marin, de Serbie, de Suisse, de Thaïlande, de Tunisie, d’Uruguay, du Vatican (Saint-Siège) ou d’un État membre de l’EEE
  • Les passagers ayant un permis de séjour délivré par la France
  • Les passagers ayant un titre de séjour délivré par l’Andorre, Monaco, Saint-Marin, la Suisse, le Royaume-Uni, le Vatican (Saint-Siège) ou un État membre de l’EEE
  • Les marins marchands
  • Les passagers voyageant dans le cadre de leurs études

Un certificat de voyage international dûment rempli doit être présenté avant l’embarquement ainsi qu’au service de l’immigration à l’arrivée ou lors du transit en France. Vous pouvez télécharger le formulaire en anglais et en français ici : vous le trouverez sous le titre « Attestation de déplacement dérogatoire vers la France métropolitaine depuis les pays tiers et déclaration sur l’honneur ». (Cela ne s’applique pas aux passagers arrivant d’Andorre, d’Australie, du Canada, de Géorgie, du Japon, de Monaco, du Monténégro, du Maroc, de Nouvelle-Zélande, du Rwanda, de Saint-Marin, de Serbie, de Corée du Sud, de Suisse, de Thaïlande, de Tunisie, du Royaume-Uni, d’Uruguay, du Vatican (Saint-Siège) ou d’un État membre de l’EEE.)

Chaque voyageur doit remplir une déclaration sur l’honneur, datée et signée par le passager, attestant qu’il ne présente pas de symptômes du coronavirus (COVID-19) et sera soumis à des mesures de quarantaine ou d’isolement en fonction de la présence ou de l’absence de symptômes.

Allemagne : Restrictions de voyage

Sur ordre du ministère fédéral de l’Intérieur d’Allemagne, les voyageurs ne sont pas autorisés à entrer en Allemagne à l’exception des personnes suivantes :

  • Les voyageurs en provenance de l’Autriche, de la Belgique, de la Bulgarie, de Chypre, de la Croatie, du Danemark, de l’Espagne, de l’Estonie, de la Finlande, de la France, de la Grèce, de la Hongrie, de l’Islande, de l’Irlande (République de), de l’Italie, de la Lettonie, du Liechtenstein, de la Lituanie, du Luxembourg, de Malte, de la Norvège, des Pays-Bas, de la Pologne, du Portugal, de la République tchèque, de la Roumanie, du Royaume-Uni, de la Slovaquie, de la Slovénie, de la Suède et de la Suisse
  • Les citoyens allemands
  • Les passagers ayant un titre de séjour délivré par l’Allemagne
  • Les résidents de l’Australie, du Canada, de la Géorgie, du Monténégro, de la Nouvelle-Zélande, de la Thaïlande, de la Tunisie et de l’Uruguay
  • Les passagers ayant un visa de type « D » délivré par l’Allemagne
  • Les époux, enfants et partenaires enregistrés de ressortissants ou de résidents allemands
  • Les citoyens d’Allemagne, d’Autriche, de Belgique, de Bulgarie, de Chypre, de Croatie, du Danemark, d’Espagne, d’Estonie, de Finlande, de France, de Grèce, de Hongrie, d’Islande, d’Irlande (République de), d’Italie, de Lettonie, du Liechtenstein, de Lituanie, du Luxembourg, de Malte, de Norvège, des Pays-Bas, de Pologne, du Portugal, de République tchèque, de Roumanie, de Slovaquie, de Slovénie, de Suède et de Suisse et les membres de leur famille rejoignant leur pays de résidence en passant par l’Allemagne
  • Les citoyens britanniques et les membres de leur famille rejoignant leur pays de résidence en passant par l’Allemagne
  • Les passagers en transit vers leur pays de résidence, s’ils n’ont pas d’autres possibilités de voyage. Il convient de prouver le but du voyage et que les conditions requises pour l’entrée dans le pays de destination et dans les pays de transit sont respectées.
  • Le personnel militaire américain stationné en Allemagne et les membres de leur famille
  • Les marins marchands qui vont embarquer ou quitter l’Allemagne en vue de leur rapatriement

Les passagers en provenance d’un État non membre de l’espace Schengen ne sont pas autorisés à transiter par le pays pour rejoindre un État membre de l’espace Schengen.

  • Cela ne s’applique pas aux citoyens des États membres de l’EEE et de la Suisse.
  • Cela ne s’applique pas aux citoyens britanniques.
  • Cela ne s’applique pas aux membres de la famille des citoyens des États membres de l’EEE et de la Suisse.
  • Cela ne s’applique pas aux membres de la famille des citoyens britanniques.
  • Cela ne s’applique pas aux résidents des États membres de l’EEE et de la Suisse.
  • Cela ne s’applique pas aux résidents de l’Australie, du Canada, de la Géorgie, du Monténégro, de la Nouvelle-Zélande, de la Thaïlande, de la Tunisie et de l’Uruguay

Les passagers seront soumis à une quarantaine de 14 jours.

Consultez ce site Web pour en savoir plus concernant les restrictions d’entrée sur le territoire.

Irlande : Restrictions de voyage

Le gouvernement d’Irlande exige que tous les voyageurs respectent une auto-quarantaine de 14 jours à leur arrivée et remplissent un formulaire de localisation en ligne. Cela ne s’applique pas aux diplomates.

Pays-Bas : Restrictions de voyage

Les passagers ne sont pas autorisés à entrer aux Pays-Bas, à l’exception des personnes suivantes :

  • Les citoyens et résidents des Pays-Bas
  • Les citoyens d’Allemagne, d’Andorre, d’Autriche, de Belgique, de Bulgarie, de Chypre, de Croatie, du Danemark, d’Espagne, d’Estonie, de Finlande, de France, de Grèce, de Hongrie, d’Islande, d’Irlande (République de), d’Italie, de Lettonie, du Liechtenstein, de Lituanie, du Luxembourg, de la Macédoine du Nord (République de), de Malte, de Monaco, du Monténégro, de Norvège, de Pologne, du Portugal, de Roumanie, de Saint-Marin, de Serbie, de Slovaquie, de Slovénie, de Suède, de Suisse, du Vatican (Saint-Siège) et de Tchéquie rejoignant leur pays de résidence en passant par les Pays-Bas
  • Les citoyens britanniques rejoignant leur pays de résidence en passant par les Pays-Bas
  • Les voyageurs en provenance de l’Allemagne, de l’Autriche, de la Belgique, de la Bulgarie, de Chypre, de la Croatie, du Danemark, de l’Espagne, de l’Estonie, de la Finlande, de la France, de la Grèce, de la Hongrie, de l’Islande, de l’Irlande (République de), de l’Italie, de la Lettonie, du Liechtenstein, de la Lituanie, du Luxembourg, de Malte, de la Norvège, de la Pologne, du Portugal, de la Roumanie, du Royaume-Uni, de la Slovaquie, de la Slovénie, de la Suède, de la Suisse ou de la Tchéquie
  • Les voyageurs titulaires d’un titre de séjour de longue durée délivré par l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, la Bulgarie, Chypre, la Croatie, le Danemark, l’Espagne, l’Estonie, la Finlande, la France, la Grèce, la Hongrie, l’Irlande (République de), l’Italie, la Lettonie, la Lituanie, le Luxembourg, Malte, la Pologne, le Portugal, la Roumanie, le Royaume-Uni, la Slovaquie, la Slovénie, la Suède ou la Tchéquie
  • Les membres de la famille d’un citoyen d’un État membre de l’EEE ou de la Suisse, avec un titre de séjour délivré par l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, la Bulgarie, Chypre, la Croatie, le Danemark, l’Espagne, l’Estonie, la Finlande, la France, la Grèce, la Hongrie, l’Islande, l’Irlande (République de), l’Italie, la Lettonie, le Liechtenstein, la Lituanie, le Luxembourg, Malte, la Norvège, la Pologne, le Portugal, la Roumanie, le Royaume-Uni, la Slovaquie, la Slovénie, la Suède, la Suisse ou la Tchéquie aux membres de la famille d’un citoyen de l’Union européenne
  • Les voyageurs titulaires d’un visa de catégorie « D » délivré par l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, le Danemark, l’Espagne, l’Estonie, la Finlande, la France, la Grèce, la Hongrie, l’Islande, l’Italie, la Lettonie, le Liechtenstein, la Lituanie, le Luxembourg, Malte, la Norvège, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la Slovaquie, la Slovénie, la Suède, la Suisse ou la Tchéquie
  • Les résidents de l’Algérie, de l’Australie, du Canada, de la Corée (République de), de la Géorgie, du Japon, du Maroc, de la Nouvelle-Zélande, du Rwanda, de la Serbie, de la Thaïlande, de la Tunisie et de l’Uruguay
  • Le personnel militaire

Les passagers qui voyagent au départ de pays à haut risque en ce qui concerne le COVID-19 devront présenter à United un « Formulaire de déclaration médicale » avant d’embarquer à bord d’un avion ayant pour destination les Pays-Bas. Le gouvernement des Pays-Bas exige également que vous lisiez ces documents avant votre voyage :

Les passagers qui voyagent au départ des pays présentant un risque élevé concernant le coronavirus sont tenus de respecter une auto-quarantaine de 14 jours dès leur arrivée aux Pays-Bas.

Suisse : Restrictions de voyage

Les voyageurs ne sont pas autorisés à entrer. Cela ne s’applique pas aux personnes suivantes :

  • Les voyageurs arrivant de l’un des États membres de l’espace Schengen.
  • Les citoyens ou résidents de la Suisse ou du Liechtenstein
  • Les citoyens des États membres de l’EEE
  • Les citoyens britanniques
  • Les membres de la famille des citoyens des États membres de l’EEE. Ils doivent présenter une preuve de leur relation.
  • Les résidents des États membres de l’espace Schengen retournant directement dans leur pays de résidence en passant par la Suisse
  • Les voyageurs titulaires d’un visa de catégorie D délivré par la Suisse
  • Les voyageurs titulaires d’un visa Schengen de catégorie C délivré par la Suisse après le 16 mars 2020

Les voyageurs en provenance d’un État non membre de l’espace Schengen ne sont pas autorisés à transiter par le pays pour rejoindre un État membre de l’espace Schengen. Cela ne s’applique pas aux personnes suivantes :

  • Les citoyens des États membres de l’EEE et de la Suisse
  • Les citoyens britanniques
  • Les membres de la famille des citoyens des États membres de l’EEE et de la Suisse
  • Les membres de la famille de citoyens britanniques.
  • Les résidents des États membres de l’EEE et de la Suisse
  • Les voyageurs titulaires d’un visa de catégorie D délivré par la Suisse
  • Les voyageurs titulaires d’un visa Schengen de catégorie C délivré par la Suisse après le 16 mars 2020

Les voyageurs qui se sont rendus en Afrique du Sud, en Arabie saoudite, en Argentine, en Arménie, en Azerbaïdjan, au Bahreïn, en Biélorussie, en Bolivie, au Brésil, au Cap-Vert, au Chili, en Colombie, aux États-Unis, en Fédération de Russie, au Honduras, en Irak, en Israël, au Kosovo (République de), au Koweït, en Macédoine du Nord (République de), en Moldavie (République de), à Oman, au Panama, au Pérou, au Qatar, en République dominicaine, en Serbie, en Suède ou aux Îles Turques-et-Caïques au cours des 14 derniers jours devront se soumettre à une quarantaine de 10 jours.

À compter du 6 juillet 2020, les voyageurs entrant en Suisse en provenance de certaines régions, y compris les États-Unis, devront se mettre en auto-quarantaine pendant 10 jours. Pour obtenir plus d’informations, consultez le site Web du gouvernement suisse.

Royaume-Uni : Restrictions de voyage

Le gouvernement britannique demande aux voyageurs de passer en revue ses conseils en matière de santé avant l’embarquement. Si vous effectuez une réservation ou un enregistrement pour un groupe, assurez-vous que tous les membres de votre groupe sont au courant de ces directives.

À compter du 8 juin 2020, de nouvelles règles seront en vigueur pour entrer au Royaume-Uni. Toutes les personnes arrivant au Royaume-Uni, y compris les citoyens britanniques revenant d’un autre pays, doivent 1) fournir des informations relatives à leur voyage ainsi que leurs coordonnées en remplissant un formulaire en ligne et présenter une copie électronique ou papier du formulaire dûment rempli à la frontière britannique, et 2) se soumettre à une auto-quarantaine pendant une période de 14 jours. Les passagers en provenance de la République d’Irlande, des îles Anglo-Normandes et de l’île de Man et qui y ont séjourné 14 jours ou plus ne sont pas soumis à ces deux exigences. Pour obtenir plus d’informations, consultez le site Web du gouvernement britannique.

Le formulaire en ligne peut être rempli dès 48 heures avant votre vol. Les voyageurs sont invités à le remplir avant leur voyage et devront le présenter au service de l’immigration à leur arrivée.

Israël : Restrictions de voyage

Les voyageurs ne sont pas autorisés à entrer dans le pays et à y transiter. Cela ne s’applique pas aux citoyens ou résidents d’Israël.

Les voyageurs devront respecter une quarantaine de 14 jours et présenter un formulaire de déclaration médicale dûment rempli à leur arrivée.

Alaska : Restrictions de voyage

À partir du 6 juin, tous les passagers arrivant en Alaska depuis l’extérieur de l’État doivent remplir un formulaire de déclaration des voyageurs (PDF) et fournir un justificatif de test PCR de dépistage du COVID-19 négatif réalisé au cours des 72 dernières heures, et présenter les résultats à leur arrivée.

Si vous n’avez pas été testé avant l’embarquement, vous devrez vous soumettre à un test PCR de dépistage du COVID-19 à votre arrivée en Alaska et respecter une auto-quarantaine, à vos frais, jusqu’à ce que les résultats arrivent. Si vous refusez d’être testé, vous devrez respecter une auto-quarantaine à vos frais pendant 14 jours ou pendant toute la durée de votre séjour, la période la plus courte étant retenue. Vous pouvez consulter le site Web du gouvernement officiel de l’Alaska pour en savoir plus.

Canada : Restrictions de voyage

Les voyageurs ne sont pas autorisés à entrer au Canada, à l’exception des personnes suivantes :

  • Les citoyens canadiens et les membres de leur famille proche
  • Les résidents permanents du Canada et les membres de leur famille proche
  • Les passagers arrivant des États-Unis qui voyagent pour des raisons impératives ou non facultatives.
  • Les diplomates
  • Les travailleurs agricoles saisonniers, les travailleurs du secteur de la pêche, les soignants ainsi que tous les autres travailleurs étrangers temporaires.
  • Les étudiants internationaux qui disposaient d’un permis de séjour pour étudiant valide, ou dont le permis de séjour pour étudiant avait été approuvé, lorsque les restrictions de voyage ont pris effet le 18 mars 2020.
  • Les personnes ayant fait une demande de résidence permanente qui a été approuvée avant que les restrictions de voyage ne soient annoncées le 18 mars 2020 mais qui ne se sont pas encore rendues au Canada.
  • Les personnes inscrites à titre d’Indien en vertu de la Loi sur les Indiens
  • Les personnes ayant une autorisation écrite d’un agent consulaire du gouvernement du Canada pour venir au Canada afin de rejoindre les membres de leur famille proche
  • Les personnes qui sont exemptées de l’obligation d’obtenir un visa de résident temporaire en vertu de l’alinéa 190 (2)(a) du Règlement sur l’immigration et la protection des réfugiés et les membres de leur famille proche
  • Les personnes qui entrent au Canada à la demande du ministre de la Santé dans le but d’apporter leur aide dans le cadre de la lutte contre le COVID-19
  • Les personnes qui arrivent à bord d’un avion opéré par les Forces armées canadiennes ou le ministère de la Défense nationale
  • Les membres des Forces armées canadiennes ou des forces étrangères, telles qu’elles sont définies dans la section 2 de la Loi sur les forces étrangères présentes au Canada, et les membres de leur famille proche
  • Les personnes protégées en vertu de la section 95 (2) de la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés
  • Les citoyens français qui résident à Saint-Pierre-et-Miquelon.
  • Les personnes ou les catégories de personnes qui, selon l’Administrateur en chef de la santé publique du Canada, nommé en vertu de l’article 6 (1) de la Loi sur l’Agence de la santé publique du Canada, ne présentent pas un risque de préjudice important pour la santé publique ou qui assureront un service essentiel lors de leur présence au Canada.
  • Les personnes dont la présence est considérée par le Ministre des Affaires étrangères, le ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté ou le Ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, comme relevant de l’intérêt national.

Les voyageurs qui se sont vu refuser l’embarquement au cours des 14 derniers jours pour une raison médicale en lien avec le coronavirus (COVID-19) ne sont pas autorisés à entrer sur le territoire et les voyageurs présentant des symptômes du coronavirus (COVID-19) ne sont pas autorisés à se rendre au Canada jusqu’à ce qu’une période de 14 jours se soit écoulée ou jusqu’à ce qu’ils puissent présenter un certificat médical confirmant que le patient concerné n’a pas le coronavirus (COVID-19).

Tous les voyageurs doivent s’auto-isoler pendant une période de 14 jours à leur arrivée sur le lieu de leur destination finale au Canada. Tous les voyageurs qui étaient à bord du bateau de croisière « Diamond Princess » seront soumis à une isolation obligatoire de 14 jours au sein d’un centre de quarantaine à leur arrivée au Canada.

Tous les voyageurs sont également tenus de porter une protection couvrant le visage, comme un masque en tissu, une écharpe ou un article similaire, à certains moments au cours de leur voyage aérien, notamment lors de l’enregistrement, de l’embarquement et à bord de l’avion lorsque l’équipage de bord le leur indique. L’Administration canadienne de la sûreté du transport aérien (ACSTA) fournira un masque aux voyageurs n’ayant pas de protection pour le visage au poste de contrôle de sécurité. Les voyageurs se verront demander de baisser leurs masques lors de l’enregistrement afin de permettre un contrôle d’identité complet conformément aux réglementations canadiennes. Transport Canada exige également que tous les passagers se soumettent à un contrôle de température avant d’embarquer à bord de leur vol à destination du Canada.

Les passeports délivrés aux citoyens de la Macédoine du Nord ayant expiré le ou après le 18 mars 2020 sont considérés comme valides jusqu’au 31 juillet 2020.

Tous les voyageurs doivent arriver dans l’un des aéroports suivants : Calgary (YYC), Montréal (YUL), Toronto (YYZ) ou Vancouver (YVR).

Connecticut : Restrictions de voyage

À compter du 25 juin, tous les passagers qui se rendent dans le Connecticut devront se soumettre à une auto-quarantaine obligatoire de 14 jours à leur arrivée s’ils viennent de l’un des États suivants : Alabama, Arkansas, Arizona, Californie, Caroline du Nord, Caroline du Sud, Delaware, Floride, Géorgie, Iowa, Idaho, Kansas, Louisiane, Mississippi, Nevada, Oklahoma, Tennessee, Texas et Utah. Pour obtenir plus d’informations, consultez le site Web de l’État du Connecticut.

Hawaï : Auto-quarantaine pour les voyageurs arrivant à Hawaï

Le gouverneur d’Hawaï a émis une ordonnance d’auto-quarantaine obligatoire de 14 jours pour tous les voyageurs arrivant ou revenant à Hawaï. Tous les voyageurs, aussi bien les résidents que les visiteurs, devront se soumettre à une auto-quarantaine de 14 jours à leur arrivée à Hawaï. Si la durée de votre séjour est inférieure à 14 jours, vous devrez vous placer en auto-quarantaine pendant toute la durée de votre séjour dans une résidence, une chambre d’hôtel ou un logement de location. Les passagers voyageant entre les îles ne seront plus soumis à une auto-quarantaine de 14 jours.

Vous ne pouvez pas utiliser d’installations partagées ou vous rendre dans des lieux publics tels que les plages, les piscines, les centres de remise en forme, les centres commerciaux, les restaurants, les bars ou les attractions touristiques locales. Vous pouvez uniquement quitter votre lieu de quarantaine en cas d’urgence médicale ou pour obtenir des soins médicaux, et vous ne pouvez pas recevoir de visiteurs.

Les voyageurs doivent remplir le formulaire du ministère de l’agriculture d’Hawaï qui sera distribué à bord de leur vol. Celui-ci exposera également les exigences relatives à la quarantaine de 14 jours, ainsi que les pénalités associées. Vous devez présenter une pièce d’identité émise par le gouvernement ainsi que votre formulaire à l’arrivée. Vous trouverez de plus amples informations sur la page Safe Travels de l’État de Hawaï.

New Jersey : Restrictions de voyage

À compter du 25 juin, tous les passagers qui se rendent dans le New Jersey devront se soumettre à une auto-quarantaine obligatoire de 14 jours à leur arrivée s’ils viennent de l’un des États suivants : Alabama, Arkansas, Arizona, Californie, Caroline du Nord, Caroline du Sud, Delaware, Floride, Géorgie, Iowa, Idaho, Kansas, Louisiane, Mississippi, Nevada, Oklahoma, Tennessee, Texas et Utah. Pour en savoir plus, consultez le site Web de l’État du New Jersey.

New York : Restrictions de voyage

À compter du 25 juin, tous les passagers qui se rendent dans l’État de New York devront se soumettre à une auto-quarantaine obligatoire de 14 jours à leur arrivée s’ils viennent de l’un des États suivants : Alabama, Arkansas, Arizona, Californie, Caroline du Nord, Caroline du Sud, Delaware, Floride, Géorgie, Iowa, Idaho, Kansas, Louisiane, Mississippi, Nevada, Oklahoma, Tennessee, Texas et Utah. Pour en savoir plus, consultez le site Web de l’État de New York.

États-Unis : restrictions d’entrée sur le territoire

Par proclamation présidentielle, les États-Unis refusent actuellement toute entrée aux citoyens non américains qui ont séjourné ou transité en République populaire de Chine, en République islamique d’Iran, en République fédérative du Brésil ou dans certains pays d’Europe au cours des 14 derniers jours, à l’exception des résidents permanents en situation régulière. Les pays concernés par ces restrictions de voyage comprennent l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, le Danemark, l’Espagne, l’Estonie, la Finlande, la France, la Grèce, la Hongrie, l’Islande, l’Irlande, l’Italie, la Lettonie, le Liechtenstein, la Lituanie, le Luxembourg, Malte, la Norvège, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République tchèque, le Royaume-Uni, la Slovaquie, la Slovénie, la Suède et la Suisse.

Les clients qui sont des citoyens américains, des résidents permanents en situation régulière ou des membres de la famille proche de citoyens américains seront soumis à des contrôles sanitaires supplémentaires à leur arrivée aux États-Unis. L’agence CDC indique également que les voyageurs revenant de ces pays d’Europe doivent rester chez eux pendant 14 jours et surveiller leur température après leur retour aux États-Unis.

Les citoyens non américains ayant voyagé dans les pays mentionnés ci-dessus au cours des 14 derniers jours ne seront pas autorisés à entrer aux États-Unis.

Mexique : Restrictions de voyage

Un questionnaire portant sur les risques de santé dûment rempli devra être présenté au service de l’immigration à l’arrivée.

Argentine : Restrictions de voyage

Les vols à destination de l’Argentine sont suspendus jusqu’au 17 juillet 2020. Les citoyens et résidents d’Argentine seront tenus de respecter une quarantaine de 14 jours.

Brésil : Restrictions de voyage

Le Brésil restreint les voyages d’agrément jusqu’au 29 juillet 2020. Actuellement, les voyageurs ne sont pas autorisés à entrer dans le pays à l’exception des personnes mentionnées ci-dessous :

  • Les citoyens et résidents du Brésil ou les membres de la famille proche d’un citoyen du Brésil.
  • Les conjoints des citoyens du Brésil doivent disposer d’un certificat de mariage brésilien. Si le certificat n’a pas été délivré par le Brésil, il doit être apostillé par un consulat. Une traduction non officielle en portugais est également requise.
  • Les passagers voyageant à des fins professionnelles.

Les voyageurs doivent présenter un certificat médical mentionnant un résultat de test de dépistage du coronavirus (COVID-19) négatif.

Équateur : Restrictions de voyage

Le gouvernement de l’Équateur a mis en place des exigences relatives au COVID-19 pour tous les voyageurs entrant dans le pays. En plus de remplir les formulaires requis : À leur arrivée, les voyageurs seront tenus de présenter un formulaire de santé et un formulaire d’immigration dûment remplis ainsi qu’un justificatif de test PCR (réaction en chaîne par polymérase) de dépistage du COVID-19 négatif réalisé dans les 7 jours précédant le voyage dans le pays ; ou permettre aux autorités de réaliser un test PCR à leur arrivée s’ils ne peuvent justifier d’un test PCR négatif. Tous les voyageurs devront se soumettre à une auto-quarantaine de 14 jours/13 nuits chez eux ou au sein d’un hôtel agréé par le gouvernement et devront prévoir de séjourner dans le pays au moins 14 jours/13 nuits. Veuillez noter que toutes les dépenses afférentes aux exigences relatives au COVID-19 imposées pour les séjours en Équateur sont à la charge du voyageur.

  •  

    En fonction de la destination de vos voyages internationaux prévus, des avertissements et des avis spécifiques peuvent s’appliquer. Pour obtenir de plus amples informations, consultez la page dédiée aux voyages internationaux.

    Cuba : Modifications de la politique de voyage

    À compter du 16 juin 2017, les voyages individuels d’échanges culturels vers Cuba ne sont plus permis pour les clients relevant des juridictions des États-Unis. Tous les clients qui réservent un voyage sur United vers ou depuis Cuba doivent certifier leur éligibilité via l’une des catégories autorisées. Veuillez consulter la page du département du Trésor des États-Unis relative aux voyages vers Cuba pour en savoir plus sur les catégories de citoyens américains autorisées à se rendre à Cuba.

    Mesures de sécurité supplémentaires pour les vols internationaux vers les États-Unis

    Le département de la Sécurité intérieure des États-Unis (DHS) impose, en plus des procédures de sécurité standard, des mesures de sécurité additionnelles pour tous les vols internationaux à destination des États-Unis, lesquelles peuvent donner lieu à un contrôle supplémentaire des articles courants tels que les appareils électroniques de grande taille, les poudres, la nourriture, les livres et les magazines. La TSA a publié la liste complète des articles autorisés et des articles non autorisés sur son site Web.

    Appareils électroniques de grande taille : Les passagers voyageant avec des appareils électroniques dont la taille est supérieure à celle d’un smartphone standard doivent être prêts à retirer ces appareils de leur étui de protection ou de leur emballage en vue d’une inspection. Si vous possédez un étui dont l’ouverture nécessite un tournevis ou un autre outil spécifique, nous vous recommandons d’ouvrir celui-ci avant votre arrivée à l’aéroport.

    Substances à base de poudre: Nous recommandons à tous les clients de mettre tous les éléments ressemblant à de la poudre dans leur bagage enregistré. Certains passagers voyageant avec des substances à base de poudre dans leurs bagages à main et articles personnels en quantité supérieure à la contenance d’une cannette standard (12 onces liquides ou 350 millilitres) pourront être soumis à des mesures de sécurité supplémentaires mises en place par le DHS (Département de la Sécurité intérieure des États-Unis).

    Les personnes sélectionnées soumises à ces mesures de sécurité supplémentaires ne pourront pas emmener dans la cabine de l’avion les substances en poudre qui dépassent la quantité autorisée. Les substances en poudre comprennent, par exemple, le thé et le café moulu, la farine, le sucre et les épices. Certaines exemptions existent, comme le lait maternisé pour bébé, les poudres médicalement nécessaires et les cendres d’un défunt.

    Veuillez noter que certains gouvernements étrangers qui effectuent ce contrôle au poste de contrôle central peuvent suivre des mesures plus strictes, notamment la confiscation et l’élimination des substances à base de poudre dont la quantité dépasse les limites autorisées.

    Heures d'arrivée : La Transportation Security Administration (TSA) recommande d’arriver à l’aéroport au moins trois heures avant votre vol international, pour disposer du temps nécessaire à ces mesures de sécurité supplémentaires. Veuillez d’abord prendre connaissance des heures d’ouverture des comptoirs d’enregistrement à l’aéroport

    Pour plus d’informations, consultez le site Web du DHS. Vous pouvez aussi contacter @AskTSA par Twitter ou Facebook Messenger en posant des questions spécifiques, ou encore visiter le service clientèle de la TSA.

    Voyages sur des vols préalablement approuvés par le Service des douanes et de la protection des frontières des États-Unis

    Si vous voyagez aux États-Unis depuis l’un des aéroports internationaux répertoriés ci-dessous, nous vous recommandons d’arriver à l’aéroport trois heures avant l’heure de départ prévue de votre vol. Les vols au départ de ces aéroports sont prédédouanés par le Service des douanes et de la protection des frontières des États-Unis : veuillez prévoir plus de temps pour effectuer les contrôles de sécurité des frontières supplémentaires avant votre départ. À votre arrivée aux États-Unis, vous transiterez par un terminal national.

    Nous opérons des vols prédédouanés par le Service des douanes et de la protection des frontières des États-Unis avant le départ depuis les aéroports internationaux suivants : Aruba (AUA), Bermudes (BDA), Dublin (DUB), Freeport (FPO), Nassau (NAS), Shannon (SNN), Edmonton (YEG), Halifax (YHZ), Ottawa (YOW), Montréal (YUL), Vancouver (YVR), Winnipeg (YWG), Calgary (YYC) et Toronto Pearson (YYZ).

    Autorisations ESTA

    Des modifications ont récemment été apportées à la procédure de demande d’autorisation auprès du Système électronique d’autorisation de voyage (ESTA) : désormais, les approbations ne sont plus délivrées instantanément. Si vous ne possédez pas de passeport américain et avez besoin d’une autorisation ESTA, nous vous conseillons d’effectuer votre demande au moment de la réservation de votre voyage et dans tous les cas au moins 72 heures avant le départ de votre vol.

  •  

    Pièces d’identité américaines

    En raison du coronavirus, si votre permis de conduire ou votre pièce d’identité délivrée par l’État a expiré le 1er mars 2020, ou après, et que vous n’avez pas la possibilité d’effectuer un renouvellement auprès de l’organisme délivrant les permis de conduire de votre État, vous pouvez toujours l’utiliser en tant que pièce d’identité admissible au contrôle de sécurité. La TSA acceptera les permis de conduire ou les pièces d’identité délivrées par l’État expirés un an après la date d’expiration ou 60 jours après la durée de la crise, la période la plus longue prévalant.

    Application de la loi REAL ID

    À compter du 1er octobre 2021, tous les voyageurs devront présenter un permis de conduire conforme à la loi REAL ID, un permis de conduire amélioré délivré par l’État ou tout autre justificatif d’identité accepté, tel qu’un passeport en cours de validité ou une pièce d’identité de l’armée des États-Unis, pour voyager au sein des États-Unis. Voir la liste complète des pièces d’identité acceptées.

    Les voyageurs qui ne présentent pas un type acceptable de pièce d’identité se verront refuser le passage au poste de contrôle de sécurité.

    Consultez des informations supplémentaires concernant l’application de la loi REAL ID ainsi que la FAQ.

    Fermeture des tunnels piétonniers à l’aéroport O’Hare de Chicago

    À compter du 28 mai 2020, deux des quatre tunnels piétonniers reliant le terminal 1 et le terminal 2 de l’aéroport O’Hare de Chicago au parking principal et à la gare de la ligne bleue de la CTA seront fermés pour travaux. Les autres voies d’accès entre ces différents lieux resteront ouvertes et seront indiquées par des panneaux de signalisation.

    Horaires du poste de contrôle de sécurité de Cincinnati

    Le poste de contrôle de sécurité de l’aéroport de Cincinnati est ouvert de 3 h 30 à 21 h 00 tous les jours. Nous vous invitons à vous présenter à l’aéroport avant 21 h 00, même si votre vol est retardé, pour avoir suffisamment de temps pour passer le poste de contrôle de sécurité avant sa fermeture. Ce poste ne restera pas ouvert plus tard pour s'adapter aux départs retardés, et dans ce cas vous ne pourrez pas embarquer sur votre vol.

    Travaux à Denver

    Si vous voyagez au départ de Denver, nous vous recommandons d’arriver deux heures avant l’heure de départ prévue de votre vol en raison des travaux qui ont lieu dans le Great Hall du Terminal principal. Les travaux en cours peuvent entraîner des délais d’enregistrement plus longs ainsi que la présence de murs temporaires et une réduction des possibilités de restauration et de shopping. Une signalétique sera installée dans le terminal et du personnel sera disponible pour répondre à vos questions. Consultez le site Web de l’aéroport international de Denver pour plus d’informations.​

    Dépôt des bagages à Denver

    L’aéroport international de Denver (DEN) offre un service d’enregistrement et de dépôt des bagages gratuit au sein du Transit Center ainsi qu’au niveau de la 75e Avenue afin que vous puissiez voyager en toute tranquillité, sans bagages, de votre arrivée à l’aéroport jusqu’à l’embarquement à bord de votre vol.

    • Ce service est disponible pour les vols United au sein des États-Unis. Les vols vers des destinations internationales ne permettent pas de bénéficier du service de dépôt des bagages.
    • Déposez vos bagages au moins 90 minutes avant votre vol.
    • Évitez les files d’attente au comptoir en enregistrant vos bagages et en récupérant votre carte d’embarquement.
    • Ce service est gratuit. Les frais relatifs aux bagages restent applicables et peuvent être payés à n’importe quel point de dépôt des bagages.
    • Les passagers voyageant avec des enfants en bas âge doivent se rendre au comptoir d’enregistrement pour obtenir les cartes d’embarquement des enfants.

    Enregistrement des bagages au Transit Center : Enregistrez vos bagages au Transit Center et récupérez votre carte d’embarquement avant de rejoindre le terminal et de passer les contrôles de sécurité.

    • Lieu: Transit Center, niveau 1 (en dessous du Westin)
    • Horaires: de 6 h 00 à 18 h 00 (pour les vols partant jusqu’à minuit)

    Enregistrement des bagages en voiture sur la 75e Avenue : Enregistrez vos bagages sans quitter votre voiture avant de vous garer. Un agent d’accueil prendra en charge les bagages se trouvant dans votre voiture, vous enregistrera sur votre vol et imprimera même votre carte d’embarquement. Vous pourrez ensuite vous garer dans l’un des parkings ou vous diriger vers le terminal, et cela sans bagages. En arrivant dans le terminal, dirigez-vous directement vers les postes de contrôle de sécurité.

    • Lieu: 75e Avenue près du parking Pikes Peak
    • Accès : Quittez Peña Blvd pour prendre la 75e Avenue, continuez tout droit et, après l’intersection avec Gun Club Rd, suivez les panneaux jusqu’à la file pour l’enregistrement des bagages
    • Horaires : du samedi au jeudi, de 4 h 00 à 16 h 00 ; le vendredi, de 4 h 00 à 19 h 00

    Durée des formalités aéroportuaires à Haneda

    En raison des travaux d’agrandissement actuellement en cours à l’aéroport Haneda (HND), nous vous recommandons de vous enregistrer en ligne ou via l’application United et de prévoir plus de temps pour enregistrer vos bagages et passer les contrôles de sécurité.

    Travaux et fermetures à l’aéroport intercontinental de Houston

    Le 6 janvier, nous débuterons les travaux pour la prochaine étape de notre nouveau système de gestion des bagages à l’aéroport intercontinental Georges Bush de Houston (IAH). Par conséquent, nous prévoyons une plus grande affluence que d’habitude pour accéder à l’aéroport. Nous vous recommandons donc de prévoir davantage de temps pour vous y rendre.

    Le terminal E est également temporairement fermé. Les clients devront donc rejoindre directement le terminal C pour s’enregistrer sur leurs vols et passer les contrôles de sécurité.

    Durée des formalités à l’aéroport de Kansas City

    Nous conseillons à nos clients partant de Kansas City (MCI) de prévoir plus de temps pour l’enregistrement et les contrôles de sécurité, en particulier le matin. Les comptoirs d’enregistrement à l’aéroport ouvrent à 3 h 30 et les contrôles de sécurité de la TSA ouvrent à 3 h 45.

    Durée des formalités aéroportuaires à Lafayette, Louisiane

    Nous conseillons à nos clients au départ de Lafayette (LFT) de prévoir plus de temps pour l’enregistrement et les contrôles de sécurité. Les comptoirs d’enregistrement à l’aéroport ouvrent à 3 h 30 et les contrôles de sécurité de la TSA ouvrent à 3 h 00.

    Informations sur le trafic à l’aéroport de Los Angeles et zone de ramassage des taxis et des services de course partagée

    Les travaux de construction en cours près de Los Angeles (LAX) provoquent un trafic important à l’extérieur de l’aéroport. Nous vous recommandons de prévoir du temps supplémentaire et d’arriver au moins deux heures avant votre vol.

    Les zones de ramassage des taxis et des services de course partagée quittant l’aéroport ont été transférées à LAX-it, un nouvel espace accessible aux voyageurs en navette ou à pied depuis la zone de retrait des bagages. En savoir plus sur flylax.com/lax-it

    Nouvelles informations concernant le terminal B de l’aéroport de New York LaGuardia

    Avec l’ouverture du nouveau hall des arrivées/départs du terminal B à l’aéroport de New York LaGuardia le 13 juin 2020, il peut y avoir jusqu’à 20 minutes de marche entre la fin du contrôle de sécurité de la TSA au sein du terminal B et la zone de la porte d’embarquement. Les voyageurs partant du terminal B après cette date devrait prévoir d’arriver à l’aéroport plus tôt que d’habitude afin de prendre en compte ce temps de trajet supplémentaire.

    Changement de terminal à l’aéroport de Phoenix

    Tous nos vols partent du et arrivent au nouveau terminal 3 de l’aéroport international Sky Harbor de Phoenix (PHX).

    Contrôles de sécurité supplémentaires à San Juan

    La TSA a mis en place des mesures de sécurité supplémentaires à l’aéroport international Luis Muñoz Marín (SJU) qui exigent que tous les produits alimentaires humides ou congelés soient retirés des bagages à main pour être contrôlés. Bien que les produits alimentaires soient autorisés dans les bagages à main, les voyageurs au départ de San Juan sont invités à prévoir plus de temps aux contrôles de sécurité ou à enregistrer les bagages contenant des produits alimentaires humides ou congelés afin d’accélérer les contrôles. Cette politique s’applique aux files de contrôle normales mais ne concerne pas les files TSA Pre✓®.

    Travaux à Vail dans le Colorado

    Des travaux sont en cours à l’aéroport régional du comté d’Eagle (EGE), ce qui entraîne un plus long temps de marche entre le contrôle de sécurité de la TSA et les portes d’embarquement. Nous recommandons aux clients de prévoir plus de temps pour parcourir cette distance et les invitons à s’enregistrer 45 minutes avant le départ s’ils voyagent avec des bagages enregistrés.

    Travaux à l’aéroport de Washington Dulles

    Des travaux sont en cours à l’aéroport de Washington Dulles (IAD) à côté des comptoirs d’enregistrement. Vous risquez de devoir attendre plus longtemps pour vous enregistrer ou pour enregistrer vos bagages ; nous vous recommandons donc d’arriver à l’aéroport à l’avance.

    Travaux de construction à l’aéroport de Washington National

    Les travaux de construction à l’aéroport de Washington National (DCA) sont susceptibles d’engendrer des embouteillages sur les routes autour de l’aéroport, car les voies situées devant le terminal B seront fermées par les équipes de travail. Veuillez prévoir plus de temps pour rejoindre ou quitter l’aéroport. Si vous devez déposer ou embarquer quelqu’un, nous vous invitons à utiliser les parkings du terminal, ces derniers étant situés en dehors de la zone en travaux. Consultez le site Web flyreagan.com/ProjectJourney pour les dernières mises à jour.

    Changement d’aéroport à Williston dans le Dakota du Nord

    Les vols de l’ensemble des compagnies aériennes décolleront du nouvel aéroport international du bassin de Williston (XWA). Si vous voyagez au départ de Williston, assurez-vous de vous rendre à cet aéroport et non à l’aéroport international de Sloulin Field (ISN). Le nouvel aéroport se trouve à 15 miles au nord-ouest de l’ancien. Obtenez de plus amples informations sur le site Web de l’aéroport.

  •  

    L’épidémie de coronavirus continue à avoir un impact considérable sur la demande en matière de voyages. Par conséquent, nous avons temporairement suspendu nos activités dans la plupart des espaces United Club℠ et dans tous les salons United Polaris® de notre réseau. Pour en savoir plus, rendez-vous sur notre page dédiée aux salons et espaces United Club. Les horaires ainsi que les espaces disponibles sont susceptibles d’être modifiés.

    Nouvelles informations concernant les espaces United Club à New York/Newark

    Nous avons le plaisir de vous informer que nous avons commencé la construction d’un tout nouvel espace United Club à l’aéroport international de Newark-Liberty (EWR), notre hub au sein de la région de New York. Afin de préparer cette nouvelle ouverture, nous avons temporairement fermé l’espace United Club éphémère situé près de la porte C124 dans le terminal C. Au cours des travaux, vous pouvez vous rendre dans nos espaces United Club situés près des portes C74 et C93 dans le terminal C, ou dans notre espace situé dans le hall A2 du terminal A.

    Il se peut que nous ne soyons pas en mesure d’accepter ou de vendre des entrées uniques au United Club dans nos espaces du terminal C pendant les heures d’affluence de l’après-midi et du soir, lorsque ces espaces ont atteint ou vont atteindre leur capacité maximale. Nous continuerons à accepter les entrées uniques au United Club dans notre salon United Club du terminal A, dans la limite des places disponibles, ainsi que dans le reste du réseau United Club.

    Fermeture du United Club à Phoenix

    Notre espace United Club du terminal 2 est fermé car nous avons transféré nos activités au sein du nouveau terminal 3 à l’aéroport de Phoenix. Nous sommes impatients de vous accueillir dans un nouvel espace au sein du terminal 3 qui ouvrira ses portes dans le courant de l’année.

    Portland, Oregon, maintenance de l’ascenseur

    Nous nous efforçons de moderniser l’ascenseur au sein de notre espace United Club à l’aéroport international de Portland (PDX). Celui-ci est donc actuellement hors service.

  •  

    Billets : Pour les billets émis entre le 3 mars et le 31 mars 2020, les clients pourront modifier leur billet sans frais et réserver un vol de valeur égale ou inférieure pour un voyage effectué dans un délai de 24 mois à partir de la date d’émission du billet initial. Pour les billets émis entre le 1er avril 2020 et le 31 juillet 2020, les clients pourront modifier leur billet sans frais et réserver un vol de valeur égale ou inférieure pour un voyage effectué dans un délai de 12 mois à partir de la date d’émission du billet initial.

    Si le nouveau vol a un prix plus élevé, le client pourra modifier son billet sans frais mais devra payer la différence de tarif. Si le nouveau vol a un prix moins élevé, le client pourra modifier son billet sans frais mais la différence de tarif ne lui sera pas remboursée.

    Modifications/annulations : Si le client décide de modifier ou d’annuler le vol qu’il a réservé entre le 3 mars 2020 et le 31 mars 2020, celui-ci pourra conserver la valeur de son billet et l’utiliser sans frais pour un nouveau billet, pour un voyage prévu dans un délai de 24 mois à partir de la date d’émission du billet initial. Si le client décide de modifier ou d’annuler le vol qu’il a réservé entre le 1er avril 2020 et le 31 juillet 2020, celui-ci pourra conserver la valeur de son billet et l’utiliser sans frais pour un nouveau billet, pour un voyage prévu dans un délai de 12 mois à partir de la date d’émission du billet initial. Toute modification ou annulation doit être effectuée avant la date de voyage figurant sur le billet.

    Validité du tarif : Cela s’applique à tous les billets, à tous les types de tarifs UA, à toutes les destinations, à tous les points de vente, à toutes les dates de voyage disponibles à la vente, à condition que le numéro de billet commence par 016.

    Divers : Tarifs, frais, règlements et offres susceptibles d’être modifiés sans préavis. Les sièges sont fonction de la capacité et peuvent ne pas être disponibles sur tous les vols ou tous les jours. Certains tarifs ne sont pas remboursables plus de 24 h après l’achat. D’autres restrictions peuvent s’appliquer.

 

  

Cuba : Restrictions de voyage

Les vols non humanitaires à destination de Cuba sont suspendus.